Élections de juin 2014: une petite douzaine de plaintes sur les services en français

Partagez
Tweetez
Envoyez

Malgré les protocoles en place, le travail de collaboration et le traitement rapide des plaintes, près d’une douzaine de plaintes ont été reçues au Commissariat des services en français suite aux élections générales du 12 juin 2014.

Ces quelques plaintes portaient sur de la documentation unilingue, des cartes d’avis d’enregistrement sans accent, ou encore un manque de services en français dans les bureaux de scrutin.

C’est ce que rapportait le commissaire aux services en français François Boileau la semaine dernière dans son blogue, en se réjouissant de l’ouverture et de la collaboration de l’agence Élections Ontario, qui «prend les plaintes sur les services en français très au sérieux».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Élections Ontario nous a assuré qu’un processus de contrôle de la qualité est bel et bien en place», indique M. Boileau, «mais reconnaît que des erreurs peuvent survenir.»

Sa base de données accepte les accents en français. Ce serait donc lors de l’entrée manuelle que les accents n’ont pas été ajouté.

En ce qui a trait au manque de services en français, «la solution repose en partie sur nous, francophones», rappelle M, Boileau. Selon Élections Ontario, des employés se sont désistés pendant la période de formation, ou encore le personnel francophone a fait faux bond le jour de l’élection.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur