Downtown Toronto, nez en l’air!

Mini-balades pour les curieux de Toronto

La sculpture Dreaming par Jaume Plensa. Photos: Nathalie Prézeau
Partagez
Tweetez
Envoyez

En novembre, mon ami cycliste habitant le centre-ville de Toronto m’a dit qu’une sculpture venait d’apparaître dans son quartier, tellement intrigante qu’il était revenu pour la regarder de plus près: une tête géante très particulière. Il me fallait évidemment aller voir ça sur-le-champ!

Ce nouvel art public à Toronto est tellement spectaculaire qu’il mérite un circuit le mettant en vedette. Voici donc une mini-balade urbaine de moins de 2 kilomètres autour d’Adelaide ouest. Je préfère la commencer à partir du First Canadian Place (100 rue King ouest). C’est de là qu’on fait la progression la plus intéressante vers le point culminant de la visite.

Labyrinthe souterrain

Si vous arrivez en voiture, je recommande de vous garer dans le terrain de stationnement sous-terrain de l’hôtel de ville (110 rue Queen ouest), puis d’emprunter le couloir souterrain The PATH.

Oui, c’est un vrai labyrinthe! Mais en gardant en tête l’objectif «First Canadian Place», et suivant les panneaux qui pointent vers «Richmond Adelaide Complex» puis «Northbridge Place», ça devrait aller.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Si on se perd, on a tout de même le plaisir de croiser de belles décorations de Noël, et il est possible de remonter à la surface en tout temps… comme une marmotte.

Si vous arrivez de la station de métro Andrews, marchez vers l’est sur King. Si vous arrivez de la station King, étant donnée la laideur du segment de King entre Yonge et Bay, je conseille de faire le détour en passant par Yonge vers le nord, puis Adelaide vers l’ouest, et Bay vers le sud, pour rejoindre la place publique du First Canadian Place.

balade centre-ville adelaide ouest sculpture Dreaming
Chez Maman.

Maman nous attend pour le café

Sur semaine, je recommande de faire un stop au très joli café français Maman. Facile à manquer, ce petit bijou est caché dans le First Canadian Place (à l’étage supérieur) au coeur du centre-ville.

Il n’est malheureusement ouvert que du lundi au vendredi de 8h à 17h, alors ce n’est que sur semaine qu’on peut acheter leurs biscuits décadents, leurs viennoiseries délectables ou autres délices. Ils vendent aussi en ligne.

La première fois que j’ai remarqué le café Maman et sa petite terrasse, je marchais le long de la belle place publique du First Canadian Place, côté King. J’y suis entrée, ravie de découvrir tant de gâteries décadentes!

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
balade centre-ville adelaide ouest sculpture Dreaming
À l’extérieur de l’édifice Concourse.

On lève les yeux

En dégustant un croissant sur la place, le nez en l’air pour admirer tous les gratte-ciel, j’ai alors distingué de l’or qui brillait sur l’un d’eux, tel un collier de Cléopâtre.

Il s’agissait du Concourse Building (100 rue Adelaide Ouest), un édifice Art Deco datant de 1928, dont deux façades ont été déconstruites, puis réassemblées et intégrées au nouvel édifice de 40 étages, incluant une entrée spectaculaire ornée de mosaïques.

balade centre-ville adelaide ouest sculpture Dreaming
Dans l’entrée de l’édifice Concourse .

Pour s’y rendre depuis le First Canadian Place, je recommande de marcher vers l’est sur King et de tourner vers le nord sur Bay. Vous pourrez admirer au passage d’autres beautés de style Art déco.

La Banque Scotia, au coin de King et Bay, n’a pu être construite qu’en 1949, après la Dépression, mais elle a été conçue en 1929, ce qui explique ses beaux reliefs de style Art déco. L’édifice du Canada Permanent Trust, de l’autre côté de la rue au 320 Bay, date de 1930. En tournant vers l’ouest sur Adelaide, vous verrez le fameux Concourse Building sur le côté sud.

balade centre-ville adelaide ouest sculpture Dreaming
L’édifice de Canada Permanent Trust.

La tête de Jaume Plensa

C’est un peu plus loin, sur la place publique du Centre Richmond-Adelaide (120 rue Adelaide ouest) qu’on trouve l’oeuvre la plus intrigante de Toronto.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Installée depuis octobre 2020, elle fait… tourner les têtes. Il faut en faire le tour pour saisir le génie du Barcelonais Jaume Plensa. Conçue en résine de polyester enrobée de poudre de marbre, Dreaming fait 8 mètres de haut.

L’artiste utilise un logiciel pour traiter les têtes de personnes réelles qu’il numérise, puis manipule pour créer la tête distordue qu’on peut maintenant admirer à Toronto, mais dont les frères et soeurs se retrouvent une peu partout dans le monde.

balade centre-ville adelaide ouest sculpture Dreaming
La sculpture Dreaming par Jaume Plensa sur Adelaide ouest.

On fait le tour

Lorsqu’on a bien fait le tour de Dreaming, c’est le temps de poursuivre la tourné du quartier. J’aime bien prendre la rue Sheppard vers le nord pour emprunter l’étroite rue Temperance, malgré toutes les constructions qui s’y déroulent en ce moment.

C’est sur cette rue qu’on croise Planta Burger (4 rue Temperance), servant des burgers de type fast-food entièrement végétariens, situé en face de Sud Forno, la boulangerie/trattoria délectable, et à côté du beau café Dineen. Ils offrent tous l’option commander et emporter.

balade centre-ville adelaide ouest sculpture Dreaming
Le resto Planta Burger.

Puis, on remonte Yonge et tourne sur Queen pour voir les vitrines de Noël de La Baie… dont le nouveau look froid d’animations au rouge et blanc prédominants contraste grandement avec la chaleur des décors d’antan (on en aurait eu besoin ces temps-ci).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Centre Eaton  et patinoire

Et pour ceux qui se demandaient: oui, le Centre Eaton a érigé ses décorations des Fêtes, incluant les chevreuils lumineux géants… MAIS seuls peuvent entrer dans le centre ceux qui viennent pour chercher une livraison.

balade centre-ville adelaide ouest sculpture Dreaming
Le Centre Eaton.

Les usagers du métro doivent passer par l’extérieur. Et, oui, la patinoire du Nathan Phillips Square est ouverte de 10h à 22h jusqu’au 18 décembre, puis de 9h à 22h jusqu’au 21 mars… MAIS il faut s’enregistrer en ligne pour obtenir une place parmi les 25 patineurs pouvant s’exercer à la fois sur la glace.

On continue de louer les patins, et la patinoire sera ouverte tous les jours incluant les 24, 25 et 31 décembre et le 1er janvier.

On peut en tout temps admirer le grand sapin de Noël, l’enseigne 3D Toronto. Et pour les chocolats chauds, il y a le Tim Hortons de l’autre côté de la rue Queen.

balade centre-ville adelaide ouest sculpture Dreaming
La patinoire de la place Nathan Phillips.

La chronique d’aujourd’hui est un complément à la balade 6 du dernier guide de marche de l’auteure locale Nathalie Prézeau: Toronto BEST Urban Strolls. Pour se procurer le guide sur Amazon, en librairie ou directement de la maison d’édition (l’auteure livre dans Toronto!): www.torontourbangems.com.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur