Deux virtuoses québécois pour le festival Mozart du TSO

Jusqu’au 21 janvier au Roy Thomson Hall

Bernard Labadie ouvrait la première date du Festival [email protected] le 11 janvier. (Photo: Jag Gundu)


12 janvier 2018 à 13h20

L’Orchestre symphonique de Toronto (TSO) a fait appel au chef d’orchestre de renommée internationale Bernard Labadie, ainsi qu’au virtuose Charles Richard-Hamelin, pour son festival annuel célébrant le répertoire de Mozart. Cette année intitulé Festival [email protected], il prendra place au Roy Thomson Hall, au Koerner Hall et au Recital Hall.

Pour le 262e anniversaire de la mort du compositeur prodige, Bernard Labadie orchestre deux de ses œuvres a succès: la Sérénade No.10 et la Symphonie No.39. Cette dernière forme, avec les symphonies No.40 et No.41, «La Grande Trilogie».

Mozart
Mozart

Ce sont les dernières symphonies composées par Mozart, en 1788, soit trois années avant sa mort. «La Symphonie No39 a pour particularité une clarinette en si bémol», indique Bernard Labadie à L’Express.

«La musique de Mozart est au centre de ma vie et de ma carrière», confie-t-il. Le chef fondateur des Violons du Roy, qui officiera bientôt en tant que chef principal du Saint Luke Orchestra de New York, est en effet spécialiste des époques classique et baroque du 18e siècle, notamment à Vienne, d’où est originaire Mozart.

«J’ai très souvent orchestré le répertoire de Mozart, mais la Sérénade No.10 nécessite une formation très particulière, composée seulement d’instruments à vent et d’une contrebasse, c’est plus une musique de chambre qu’un orchestre.»

Bernard Labadie (Photo: Jag Gundu)
Bernard Labadie

Bernard Labadie est impliqué dans le festival depuis des années, et le «répertoire tellement large et varié» de Mozart, permet une programmation très diversifiée à chaque nouvelle édition du festival.

Samedi 13 janvier soir aura lieu la deuxième représentation de «Majestic Mozart», le volet du festival orchestré par Bernard Labadie.

Le vendredi 12 au soir, le deuxième volet «What makes it great» mettra à l’honneur le clarinettiste principal du TSO Joaquin Valdepeñas, qui jouera le dernier concerto de Mozart, Concerto pour Clarinette.

Les 17 et 18 janvier, le public viendra assister à l’«Essential Mozart», qui rassemble quatre œuvres, dont l’ouverture de La Flûte enchantée.

Enfin, le Festival [email protected] sera clôturé par quatre représentations du volet «Mozart Jupiter Symphony» dans le cadre duquel Charles Richard-Hamelin interprétera la Concerto pour piano No.23, du 19 au 21 janvier.

Le jeune pianiste de 28 ans a récemment remporté le deuxième prix du Concours international de Piano Frédéric Chopin ainsi que le prix Krystian Zimerman pour la meilleure interprétation d’une sonate.

Charles-Richard Hamelin (Photo: Elizabeth Delage)
Charles-Richard Hamelin (Photo: Elizabeth Delage)

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Les Indisciplinés investissent dans un grand spectacle pour leur 10e anniversaire

Indisciplinés de toronto
De plus en plus de nouveaux comédiens et techniciens talentueux
En lire plus...

22 juin 2018 à 15h00

François Bourassa se réinvente

François Bourassa
Le 27 juin au Festival de jazz
En lire plus...

22 juin 2018 à 14h00

Un règlement albertain machiavélique

La Couronne suspend des procédures pour ne pas reconnaître le droit des Défendeurs au français
En lire plus...

22 juin 2018 à 12h30

Aurélie Resch décroche le prix Trillium

Prix littéraire Trillium de l'Ontario
Rare encouragement pour les récits courts
En lire plus...

22 juin 2018 à 11h39

Cannabis : à la poursuite du diamant vert

La légalisation va donner accès à du financement pour la recherche
En lire plus...

Impact économique de l’intelligence artificielle : on cherche encore

Pas de pertes d’emplois ni de productivité accrue
En lire plus...

22 juin 2018 à 7h00

L’espiègle trio jazz Les Malcommodes

les malcommodes
Le 26 juin au Festival de jazz de Toronto
En lire plus...

21 juin 2018 à 13h00

Un test a changé sa vie : dans les pas d’un enfant dyslexique

La Liberté
«J’étais content de savoir que je n’étais pas stupide»
En lire plus...

21 juin 2018 à 10h00

Le véganisme dans le vêtement : trop de plastique ?

Le cuir de kangourou et le polyester plus «verts» que la laine d’alpaga et le cuir de bovin
En lire plus...

21 juin 2018 à 7h00

Technicien(ne) à l’aide technique

Conseil scolaire catholique MonAvenir - Le Conseil scolaire catholique MonAvenir est à la recherche d’une personne permanente, à temps plein (1,0), soit 35 heures par semaine, qui agira à titre de technicienne, technicien à l’aide technique...
En lire plus...

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur