Deux semaines de Franco-Fête avec le 400e et les PanAm

Partagez
Tweetez
Envoyez

La Franco-Fête annuelle de Toronto, au Yonge-Dundas Square, qui ne coïncide plus avec la St-Jean-Baptiste depuis l’an dernier, durera non pas trois jours, mais bien deux semaines en 2015: du 10 au 24 juillet.

C’est ce que les organisateurs, le président Richard Kempler et le coordonnateur Michel-Oliver Matte ont annoncé la semaine dernière au Hard Rock Café adjacent à l’intersection la plus achalandée au pays.

Cette 33e édition du festival, «allongée et bonifiée» en raison notamment du 400e anniversaire de la présence française en Ontario et de la tenue des Jeux Panaméricains dans la ville reine, accueillera une pléthore d’artistes de renom et d’une «relève» déjà bien lancée sur sa scène principale, sous un chapiteau nommé «La Cabane à Champlain», et à d’autres endroits dans la métropole.

Parmi les noms dévoilés, auxquels d’autres s’ajouteront le 10 juin, mentionnons le Louisianais Zachary Richard, les Québécois Ariane Moffatt et Kevin Parent, l’Acadienne Lisa Leblanc. Les Franco-Ontariens Stef Paquette, Mélanie Brûlé et le duo Swing côtoieront la Vancouvéroise Isabelle Longnus, le trio Hay Babies, le duo Radio Radio.

On aura droit aussi à la soprano Marie-Josée Lord, au charmeur de foules Pirate Del Sol, et au groupe Big Balade gagnant de Rond Point 2014 et auteur de la chanson-thème du 400e.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Tous ces spectacles seront gratuits.

«Avec sa programmation festive, éducative et rassembleuse, la Franco-Fête veut non seulement intéresser la communauté franco-ontarienne de Toronto, mais permettre aux passants et aux visiteurs d’ici et d’ailleurs de découvrir l’existence et le dynamisme de la francophonie canadienne et panaméricaine», indiquent les organisateurs.

Comme depuis quelques années, la Franco-Fête est supervisée par un conseil d’administration torontois qui embauche comme maître d’oeuvre le groupe Simoncic, d’Ottawa, gestionnaire de plusieurs festivals d’envergure au pays.

L’Ontario et le fédéral continuent de soutenir La Franco-Fête de Toronto, qui profite aussi cette année d’un partenariat avec la Fondation canadienne pour le dialogue des cultures.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur