Deux boursiers de l’AJEFO

Partagez
Tweetez
Envoyez

Pour la sixième année, l’Association des juristes d’expression française de l’Ontario (AJEFO) remettait récemment deux bourses d’études Carrières en justice à des étudiant(e)s de 1000 $ pour les appuyer dans la poursuite de leurs études en français dans le domaine de la justice et ainsi encourager une relève professionnelle de qualité en Ontario.

Raisi Njangamwita est étudiante en Techniques de réadaptation et de justice pénale au Collège La Cité à Ottawa. Elle a choisi cette voie professionnelle «à la suite d’expériences personnelles qui ont forgé chez elle un très fort désir d’aider les gens dans le besoin à traverser des épreuves de la vie», indique l’AJEFO.

«Ses expériences de bénévolat auprès des personnes aînées, des personnes pauvres et des jeunes enfants ont achevé de la convaincre qu’elle était dans la bonne voie.»

Originaire du Manitoba, Joël Rocque a ouvert ses perspectives sur la francophonie canadienne en déménageant dans la région d’Ottawa. Il étudie actuellement au Programme de common law en français de l’Université d’Ottawa avec un intérêt particulier pour le droit constitutionnel et le droit pénal.

«En parallèle à des études, il s’implique pour le fait français, notamment au sein du rapprochement des États généraux de la francophonie et de l’Association des communautés francophones d’Ottawa (ACFO). Quelle que soit la voie professionnelle qu’il choisira, ce sera toujours dans le but de pouvoir servir la communauté francophone canadienne.»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur