Des yeux tout le tour… du derrière

Les prédateurs qui se sentent surveillés par ces yeux préféreront ne pas attaquer...
Partagez
Tweetez
Envoyez

Des écologistes ont trouvé une façon originale de protéger le bétail contre les prédateurs: peindre des yeux sur le derrière des bovins.

Au Botswana, le bétail est souvent traqué par des lions et des léopards, rapporte le Smithsonian Magazine. La stratégie de chasse de ces fauves — comme de beaucoup de prédateurs — consiste à attaquer leur proie par surprise.

Or, en peignant des yeux sur le derrière des bovins, les scientifiques pensent qu’il est possible de faire croire aux prédateurs qu’ils ont été repérés.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour tester cette idée, les chercheurs ont étudié 2061 bovins provenant de 14 troupeaux. Ils ont peint des yeux sur 683 vaches et des croix sur 543 autres. Et pour avoir un «groupe contrôle», ils ont laissé 835 animaux sans aucune marque.

En quatre ans, 4 animaux avec des croix et 15 sans marques ont été tués, alors qu’aucune des vaches avec des yeux sur le derrière ne l’a été.

L’échantillon est trop petit pour conclure catégoriquement, mais les chercheurs estiment qu’il pourrait s’agir d’une stratégie simple et peu coûteuse pour protéger le bétail. Du moins, jusqu’à ce que les prédateurs aient compris le truc…

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur