Des vidéos sur les premiers textes de l’Ontario français

Partagez
Tweetez
Envoyez

Deux assistantes de recherche de l’Université de Waterloo ont produit cet été sur YouTube des vidéos en français et en anglais sur l’Ontario français et ses premiers textes.

Choisissant de tout filmer à l’extérieur, aux endroits pertinents, Sarah Reilly et Monika Sosnowski se sont intéressées à différents aspects de la vie dans la région des Grands Lacs en Nouvelle-France:

– les premiers dictionnaires des langues autochtones par Gabriel Sagard et Jean de Brébeuf;

– l’extraordinaire entreprise commerciale de Cavalier de La Salle sur les Grands Lacs;

– l’histoire de Pastedechouan, jeune Wendat envoyé en France par Samuel de Champlain;

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

– les conceptions du rêve et des songes chez les voyageurs français et leurs hôtes autochtones;

– la cartographie du Lac Érié et du sud de l’Ontario par René de Galinée en 1669.

«C’est facile de ne pas porter attention à cette période fascinante de l’histoire de la présence française en Ontario», explique François Paré, professeur au département d’études françaises à l’Université de Waterloo. «Pourtant, les voyageurs français ont été les premiers témoins et participants de la rencontre historique entre Européens et nations autochtones. Ce qu’ils ont écrit continue de nous définir aujourd’hui.»
En plus d’une page Facebook qu’elles animent depuis deux ans, Sarah et Monika considèrent que leur aventure sur YouTube a été jusqu’ici la plus enrichissante.

«C’est merveilleux de pouvoir communiquer ce que nous savons de façon si vivante», ajoute Sarah. «C’est notre façon de faire connaître l’histoire des francophones en Ontario, une histoire souvent négligée.»
L’objectif était d’acquérir – et de répercuter – une meilleure compréhension des liens entre l’histoire des Franco-Ontariens et celle des peuples autochtones.

Les vidéos sont filmées dans le sud de l’Ontario: dans la région de Kitchener-Waterloo où elles travaillent; à Toronto le long du grand chemin de portage de la rivière Humber; sur les rives de la Grand River (baptisée La Rapide au XVIIe siècle); et sur les berges du lac Érié, là où Dollier et Galinée ont hiverné en 1669, près de la ville actuelle de Port Dover.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Avec déjà six vidéos en ligne, on peut faire le plein d’histoire en cette année du 400e anniversaire de l’arrivée de Samuel de Champlain en Huronie. Les films sont concis, informatifs, de façon à rendre les événements historiques aussi vivants que possible.

Native d’Uxbridge, au sud du lac Simcoe, et diplômée en études françaises de Waterloo, Sarah a aussi étudié à la Faculté d’éducation de l’Université de Queen’s à Kingston. Elle poursuivra des études de maîtrise à Waterloo en septembre prochain.

Monika est originaire de Kitchener. Elle a terminé cette année son programme de spécialisation en enseignement du français à l’Université de Waterloo. Cet automne, elle est inscrite à la Faculté d’éducation de l’Université Nipissing à North Bay.

* * *
Le projet de Monika Sosnowski et Sarah Reilly sur YouTube

Sur Facebook

L’Université de Waterloo

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur