Des soldats américains traquent « l’Armée du Seigneur » dans quatre pays d’Afrique

Partagez
Tweetez
Envoyez

à 20h15 HNE, le 22 février 2012.

NAIROBI, Kenya – Les soldats américains qui participent à la lutte contre « l’Armée de résistance du Seigneur (Lord’s Resistance Army, LRA), un groupe rebelle particulièrement brutal, sont maintenant déployés dans quatre pays d’Afrique centrale, a déclaré un haut responsable militaire mercredi.

Les États-Unis ont annoncé en octobre l’envoi d’une centaine de soldats des forces spéciales en Afrique centrale pour participer à la lutte contre l’Armée de résistance du seigneur et son chef Joseph Kony, recherché par la Cour pénale internationale pour crimes contre l’humanité.

Le contre-amiral Brian L. Losey, commandant des opérations spéciales américaines en Afrique, a indiqué que des soldats américains étaient maintenant présents en Ouganda, en République démocratique du Congo, au Soudan du Sud et en République centrafricaine.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Une baisse des activités violentes de la LRA a déjà été constatée dans la région, grâce à la pression exercée par les soldats américains et les pays partenaires, selon le contre-amiral Losey.

Le commandant a précisé que les actions militaires visant la LRA se multiplieraient au cours des prochains mois.

La LRA a commencé ses attaques en Ouganda dans les années 1980, quand Joseph Koby a tenté de renverser le gouvernement. Depuis que la milice a été repoussée de l’Ouganda il y a quelques années, elle terrorise de nombreux villages d’Afrique centrale, dans une région à la superficie comparable à celle de la Californie.

Les violences commises par la LRA sont particulièrement brutales. La milice a déjà tué des milliers de civils et enlève régulièrement des mineurs pour en faire des enfants-soldats ou des esclaves sexuelles.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur