Des logements pour les travailleurs de la santé de première ligne

Au centre-ville de Toronto

Les logements de StayWell sont situés à de courtes distances de marche des hôpitaux de Toronto.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Afin de soutenir les travailleurs de la santé de premières lignes habitant dans le Grand Toronto pendant la pandémie du CoViD-19, l’organisme de bienfaisance StayWell Charity leur offre l’accès temporaire à des logements meublés et subventionnés au centre-ville.

StayWell Charity

Existant depuis deux ans, StayWell Charity est un organisme de bienveillance dérivée de SkyView Suites. Elle permet à des familles moins nanties habitant dans le Grand Toronto de déménager dans des logements subventionnés du centre-ville, près des hôpitaux, pour avoir accès à des soins de santé spécialisés sans avoir le fardeau financier de séjours à l’hôtel ou de location temporaire de logements.

Les prémisses de StayWell Charity remontent en 2015. Tina Proux, qui faisait de l’hypertension pulmonaire thromboembolique chronique, a dû subir une double transplantation pulmonaire à l’Hôpital général de Toronto.

Résidant à Ottawa, elle et son mari ont été dans l’obligation de déménager à Toronto afin qu’elle reçoive des soins de santé spécialisés. Ils ont dû quitter leurs emplois respectifs. N’ayant pas de revenu de travail, ils avaient beaucoup de difficultés à se trouver un logement se situant proche de l’hôpital.

Lorsque Matt Regush, un partenaire de Sky View Suites, a appris leur histoire, il leur a fourni immédiatement un logement à moindre coût. Grâce au soutien de leur proche et d’étrangers, le couple a pu s’en sortir financièrement. Tina a pu recevoir sa greffe de poumons et elle est désormais rétablie.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les logements

C’est l’épouse de Steven Argyris, le directeur de StayWell Charity, qui lui a donné l’idée de fournir des logements aux travailleurs de la santé. «Ma femme est médecin au centre-ville de Toronto et elle m’a souligné le besoin», dit-il.

Ces résidences se situent dans des immeubles qui se trouvent à une courte distance de marche des hôpitaux. Il s’agit de suites entièrement meublées comprenant une à deux chambres, une cuisine complète et donnant un accès au câble et à l’internet.

Différents besoins

Les travailleurs de la santé de première ligne peuvent avoir besoin de ces résidences pour différentes raisons.

Par exemple, il peuvent vouloir se rapprocher des hôpitaux parce qu’ils résident trop loin du centre-ville  ou vouloir s’isoler de leur famille afin de vouloir les protégés du COVID-19 puisqu’ils sont constamment en contact avec des patients qui en sont atteints.

À ce jour, il y a eu 250 demandes de la part des travailleurs de premières lignes pour résider dans les unités StayWell Charity.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur