Des îles Turquoises, vraiment?

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le printemps est arrivé! Vous êtes parmi les chanceux qui ont fui l’hiver pendant quelques jours pour aller prendre un peu de soleil dans les Antilles? Peut-être êtes-vous allé à Cuba? Au Mexique? À la Barbade? Aux îles «Turquoises»?

J’ai eu beau chercher, chercher et encore chercher et je n’ai pas trouvé. Je n’ai pas trouvé de traces de l’officialisation du nom français «îles Turquoises» pour désigner les îles Turks and Caicos, un petit archipel britannique des Antilles. La destination devient de plus en plus populaire pour les nordiques que nous sommes lorsque vient le temps de planifier une escapade au soleil.

Une fantaisie?

Mais l’appellation «îles Turquoises» pourrait bien n’être, finalement, qu’une fantaisie issue de l’imagination des agents de voyages…

Les îles Turks and Caicos – ça c’est leur nom officiel en anglais – sont situées au sud-est des Bahamas et à environ 200 km au nord d’Haïti et de la République dominicaine.

L’archipel compte une trentaine d’îles et sa population totale est d’environ 45 000 habitants. Il s’agit d’un territoire d’outre-mer britannique. Si le nom des îles Turks and Caicos nous est familier, c’est qu’il y a toujours eu dans l’air ce projet de les rattacher au Canada, pour en faire un lieu de vacances de prédilection pour les Canadiens.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le nom nous est aussi familier parce que c’est une destination de plus en plus prisée par les vacanciers ou les amateurs de croisières qui y font parfois escale.

Revenons au nom. En anglais, donc, pas de doute. Ce sont les «Turks and Caicos Islands» selon la banque de données terminologiques et toponymiques UNTERM, des Nations Unies. Cette même banque de données nous indique qu’en français, on doit dire les «îles Turques et Caïques». Sur Wikipedia et certains autres sites d’information géographique, on utilise parfois les traits d’union: les îles Turques-et-Caïques. Il arrive même qu’on observe la forme francisée: les îles Turks-et-Caïcos. Remarquez l’apparition du tréma sur le «i» de «Caïcos».

Couleur turquoise?

Mais on ne trouve l’appellation «îles Turquoises» nulle part dans les ouvrages de référence ou sur les sites web qui ne sont pas des sites consacrés aux voyages. D’où vient donc cette appellation que beaucoup de touristes tiennent pour vraie?

Rien dans les informations sur l’histoire de l’île ne fait référence à la couleur turquoise. Dans l’imaginaire collectif, on pense tout de suite à la couleur de l’eau de la mer des Antilles, mais ce n’est pas de cette couleur que vient le nom des îles Turks and Caicos.

On dit que le nom «Turks» vient d’une variété de cactus répandu sur les îles et dont le sommet rappelle le chapeau que portent les Turcs dans leur tenue traditionnelle. Une variété plus folkolrique ou romancée de l’origine du nom fait plutôt référence au surnom de Turks que l’on donnait aux pirates des XVIIe et XVIIIe siècles.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La seule explication logique viendrait du fait qu’il existe, sur l’île de Providenciales – une des îles composant l’archipel des îles Turques et Caïques – un Club Med appelé «Club Med Turkoise» ou encore «Club Med Turquoise».

L’établissement en question, inauguré en 1984, semble avoir ouvert la voie du tourisme dans l’archipel, si bien que pour plusieurs agents ou grossistes en voyages, l’appellation «îles Turquoises» est entrée dans l’usage. À tort. Bien sûr, pour les agents de voyages, c’est beaucoup plus vendeur – et plus facile à dire aussi – de parler des «îles Turquoises».

Mais les habitants de ces îles n’ont aucune idée du fait que leur archipel est ainsi surnommé dans les parties francophones des pays du nord.

Un site web officiel du gouvernement local des îles Turques-et-Caïques mentionne qu’il n’est pas rare d’observer des méprises sur le nom de l’archipel. On raconte que le courrier porte parfois la mention «Turk and Cacos». Ou encore «Turk and Caicos». Et il semble même qu’un maître de poste ait déjà vu la mention «Turks and Tacos» sur une lettre destinée à un habitant de l’archipel. Tout cela étant dit, les îles Turks-et-Caïcos sont parmi les plus belles des Antilles. Bien que le tourisme s’y soit développé, elles sont moins «commerciales» que certaines autres destinations balnéaires, ce qui leur confère un certain charme. Deux fois j’y ai fait escale en croisière et c’est un plaisir de se promener sur ces îles tranquilles.

Et finalement, l’idée de les rattacher au Canada serait loin d’être mauvaise…

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur