Des graffitis anti-francophones dans une école du Grand Toronto


7 février 2006 à 17h13

L’Express – Le personnel de l’école primaire française Sacré-Cœur, située à Georgetown, dans la région du Grand Toronto, a découvert avec étonnement, mercredi dernier, l’apparition d’une vingtaine de graffitis venus se loger sur les murs de l’école, probablement pendant la nuit de mardi à mercredi.

Parmi la vingtaine de graffitis recensés par le personnel de l’établissement, quelques-uns comportaient des commentaires anti-francophones explicites tels que «Damn Frenchies» ou encore «M… F… Frenchies.» Des croix gammées ainsi que des dessins à connotation sexuelle figuraient également au nombre des infractions recensées.

«Les graffitis ont été découverts mercredi matin quand le concierge a fait sa tournée de l’école à 6h45», témoigne son directeur, Daniel Godin.

«On a réagi très rapidement, poursuit-il. On a tout de suite appelé la police ainsi que notre conseil. Une personne venue enlever les graffitis les a couverts de peinture en moins de quelques heures. Notre première priorité était la sécurité des enfants.»

À la suite de l’incident, une lettre a également été envoyée aux parents d’élèves pour les rassurer quant à la nature de tels actes, qui selon la police, pourraient être l’œuvre d’un groupe d’adolescents extérieurs à l’école. Les graffitis étaient-ils spécialement dirigés à l’encontre des élèves francophones de l’établissement?

«Ils ne savent pas quoi faire et ils cherchent probablement à faire du mal, estime Daniel Godin. Quand c’est juste un commentaire, ça va, mais une vingtaine de graffitis, ça fait un peu trop», remarque le directeur de l’école Sacré-Cœur qui décrit cependant le quartier comme paisible, «un endroit où l’on peut se promener, même le soir, sans aucune crainte», dit-il.

Ce n’est pas la première fois que l’école fait les frais d’un incident pareil. À moindre échelle, un premier dessin était apparu sur les murs de l’établissement à l’automne dernier. M. Godin recense l’existence d’actes de vandalisme dans d’autres écoles du centre-ville de Toronto, notamment dans un établissement secondaire anglophone, qui récemment, a dû débourser de 20 000 à 30 000 $ de frais en dommages causés par des carreaux de vitres cassés.

Le directeur de l’école Sacré-cœur a préféré ne pas faire paraître dans les médias les photos des graffitis en question.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Le marathon, c’est dans nos gènes

coureurs
Des changements anatomiques ont sans doute permis à nos ancêtres de devenir de bons coureurs d’endurance: un avantage évolutif.
En lire plus...

18 septembre 2018 à 7h00

Balade à Toronto : Gémeaux pour la meilleure composante numérique

Balade à Toronto
Au récent gala des prix de la télévision francophones du pays, 6 émissions sur 150 provenaient de l'extérieur du Québec...
En lire plus...

17 septembre 2018 à 16h55

Le Toronto Wolfpack sort victorieux d’une rencontre historique

Toronto Wolfpack - Toulouse Olympique
Le Toronto Wolfpack a battu 13-12 le Toulouse Olympique lors d'une rencontre de rugby à treize historique ce samedi au stade Lamport.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 15h00

La démocratie pour de vrai… ou presque!

PFJA
Deuxième édition du Parlement francophone des jeunes des Amériques
En lire plus...

17 septembre 2018 à 13h10

Une nouvelle saison pour Oasis sous les meilleurs auspices

AGA Oasis membres
Bilan annuel plutôt favorable et encourageant à l'assemblée générale d'Oasis Centre des femmes.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 13h00

Vins jurassiens et plats gourmets au Notre Bistro

Le Notre Bistro
Une fois par mois, Le Notre Bistro organise une soirée dégustation de vin accompagnée de plats raffinés. Cette semaine, L'Express a eu la chance de...
En lire plus...

17 septembre 2018 à 11h00

Le scénariste d’une série culte en France s’installe à Toronto

Scènes de ménages
Yannick Hervieu, scénariste pour Scènes de ménages en France, s'est installé à Toronto depuis quelques semaines
En lire plus...

17 septembre 2018 à 11h00

À la découverte du village de Blue Mountain

Après les plages de Wasaga, L’express de Toronto vous emmène pour une Visites Express estivale au village de Blue Mountain.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 10h00

C’est mon opinion : fromages et vin rouge ne font pas bon ménage

Vin et fromage
Pourquoi ne pas marier un vin blanc sec dont l’acidité tranchera le gras du fromage?
En lire plus...

17 septembre 2018 à 9h00

Connaissez-vous Rudolf Steiner ?

anthroposophie
Des fermiers travaillent en biodynamie, sous-discipline de l'anthroposophie: une pseudo-science.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur