Des chiffres éloquents pour les Centres d’accueil Héritage

Partagez
Tweetez
Envoyez

L’assemblée générale annuelle des Centres d’accueil Héritage (CAH), tenue le 21 juin à la place Saint-Laurent, a confirmé une fois de plus que les services aux personnes âgées francophones à Toronto ont accusé une nette progression en 2006.

Selon le directeur des CAH, Gérard Parent, le rendement de plusieurs programmes a dépassé les objectifs visés. À titre d’exemple, le Service de jour a offert 1 054 journées d’activités, soit 17% de plus que prévu. Le transport pour des rendez-vous médicaux ou autres a totalisé 4 095 déplacements, soit presque 40% de plus que l’objectif visé.

Un programme très apprécié est celui des visites amicales effectuées par des bénévoles auprès de personnes dans le besoin. Il y en a eu plus de 18 500 au cours de la dernière année. Quant aux appels de sécurité auprès de gens nécessitant une vérification quotidienne, il y en a eu plus de 2 500.

Le soutien aux aidants, le counselling et la formation occupent une place de choix aux CAH. En 2006, 90 personnes ont participé à 104 heures de formation. De plus, les chargés de cas ont fourni 586 heures de counselling à 59 aidants naturels.

Parmi les services offerts par les CAH, il y a les repas communautaires, sur une base quotidienne ou à l’occasion d’événements spéciaux (Fête des mères, Fête des père, Pâques, Noël, Anniversaires du mois, Saint-Valentin, Halloween, Mois des aînés, etc…) En 2006, le nombre de repas servis s’est chiffré à près de 11 000.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le soutien psychologique a représenté plus de 10 000 heures de service en 2006 et l’assistance pratique a totalisé 16 000 heures de service. Quant au programme visant à soutenir les personnes séropositives ou vivant avec le sida, il a enregistré plus de 500 journées de service. Selon Gérard Parent, «les résultats obtenus au niveau de tous nos programmes et services font l’envie des collectivités francophones et anglophones torontoises».

Suite à une campagne de recrutement effectuée au cours du printemps, la corporation Les Centres d’Accueil Héritage a augmenté de 22% le nombre de ses membres, qui se chiffre maintenant à 225. Ils étaient bien représentés à l’assemblée générale annuelle qui a adopté une résolution enjoignant le conseil d’administration d’entamer immédiatement des démarches pour changer le nom de Place Saint-Laurent en Place Simone-Lantaigne.

Cette résolution vise à reconnaître le travail accompli par madame Simone Lantaigne (1921-1982), instigatrice et âme dirigeante du projet de résidence pour les aînés francophones à Toronto.

Le conseil d’administration devra présenter le fruit de ses démarches lors de la prochaine assemblée générale annuelle.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur