Des changements à l’AJEFO

Partagez
Tweetez
Envoyez

Les participants à la 31e assemblée générale de l’Association des juristes d’expression française de l’Ontario (AJEFO) qui s’est tenue le 3 juillet 2010 à Strasbourg (France), ont élu un nouveau président en la personne de Claude Lacroix, de Sudbury. Depuis la fondation de l’AJEFO, le 14 novembre 1980, il s’agit du troisième membre du cabinet Lacroix Forest à accéder à la présidence de l’organisme, Maître Normand Forest (1984) et Maître Josée Forest-Niesing (2002-2004) ayant précédé Maître Lacroix.

Après l’obtention d’un baccalauréat ès arts de l’Université Laurentienne et d’un baccalauréat en droit de l’Université de Moncton, Claude Lacroix a été admis au Barreau du Haut-Canada en 1998.

Ses domaines de pratique incluent le litige civil, le droit corporatif, le litige commercial, le droit de la construction et le droit des assurances. Il est souvent appelé à fournir des services juridiques à des entrepreneurs dans les domaines civils, mécaniques et miniers.

Maître Lacroix a été membre des Tribunaux de révision du Régime de pensions du Canada et de la sécurité de la vieillesse dont la mission est de résoudre les appels interjetés en vertu du Régime de pensions du Canada et de la Loi sur la sécurité de la vieillesse.

Participant activement auprès de nombreuses associations communautaires comme la Fondation communautaire de Sudbury et Meals on Wheels Sudbury, Maître Lacroix a présidé l’Association du Barreau de la région de Sudbury et l’Association des anciens et des anciennes de l’Université Laurentienne.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Il est présentement membre du Comité exécutif de la Corporation de développement du Grand Sudbury, membre du Comité exécutif du Bureau des gouverneurs de l’Université Laurentienne et directeur de la Corporation de développement de l’aéroport communautaire de Sudbury.

L’élection d’un nouveau président de l’AJEFO suit de près l’entrée en fonction, le 1er mai dernier, d’une nouvelle directrice générale en la personne de Maître Danielle Manton. Diplômée (1989) en sciences sociales (concentration criminologie) et, en 1992, du Programme de common law en français de l’Université d’Ottawa, Danielle Manton a fait sa cléricature au cabinet connu maintenant sous le nom Nelligan O’Brien Payne.

À la suite de son assermentation comme avocate en 1994, elle s’est jointe à ce cabinet pour y travailler en droit de la famille jusqu’en 1998.

Maître Manton a enseigné en français le module de droit de la famille au Cours de formation professionnelle du Barreau du Haut-Canada en 1996, 1997 et 1998. De 1999 à 2000 et encore de 2002 à 2005, elle était membre du corps professoral au Barreau.

Elle était chargée principalement du programme français et offrait un appui juridique au département de traduction. En 2005, Maître Manton a travaillé comme avocate au sein du département de perfectionnement professionnel du Barreau du Haut-Canada.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Elle y a révisé le matériel pédagogique français remis aux étudiants et a coordonné le premier Programme d’habiletés et de responsabilité professionnelle à Ottawa. Chargée de projet pour l’AJEFO et le Réseau ontarien d’éducation juridique depuis 2006, Maître Manton a notamment travaillé aux dossiers Carrières en justice et Concentration en justice.

Le secrétariat de l’Association des juristes d’expression française de l’Ontario (AJEFO) est au 201-214, chemin Montréal, Ottawa K1L 8L8; téléphone: (613) 842-7462, courriel: [email protected]

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur