Des algues pour le bétail… et pour nettoyer les eaux usées!

Partagez
Tweetez
Envoyez

Les chercheurs locaux ont mis au point plusieurs souches d’algues qui nettoient les eaux usées en plus d’une possibilité de servir comme superaliment pour le bétail.

Noble Purification, une division de Nobletech Inc., met actuellement à l’essai sa technologie pour une eau propre à base d’algues et Noble Biotech a mis au point des aliments pour animaux riches en protéines et en acide gras oméga. L’entreprise fait partie du «Greater Peterborough Innovation Cluster».

«Notre technologie de base pour ces deux champs d’application, ce sont les algues », explique la docteure Andressa Lacerda, une récente titulaire de doctorat au programme des sciences de la vie et de l’environnement de l’Université de Trent. « Nous sommes des agriculteurs d’algues et nous les cultivons à des fins différentes.»

Les algues peuvent éliminer les nutriments comme le phosphore de l’eau et les récupérer pour le recyclage et la réutilisation. Ce champ d’application s’avère particulièrement pertinent pour l’industrie des cultures de serre, qui doit avoir une eau chimiquement très pure pour cultiver des fleurs et des légumes, tout comme pour éliminer les eaux d’alimentation usées de sa production.

L’entreprise Noble a également mis au point une unité de filtration mobile qui peut traiter les eaux usées municipales ou les écoulements agricoles dans les champs, de manière à récupérer le phosphore et l’azote qui, autrement, se déverseraient dans les rivières et les lacs. Les algues utilisées dans le processus peuvent alors être utilisées comme engrais.

«Cette technologie est profitable pour les agriculteurs puisque leur eau est plus propre et qu’ils peuvent réutiliser leurs nutriments; elle est également favorable à l’environnement, puisque nous maintenons les nutriments hors de l’eau», indique Mme Lacerda, tout en ajoutant que la technologie de filtration déploie actuellement son premier projet pilote qui traitera 100 000 litres d’eau par jour.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les algues peuvent également être mélangées dans l’alimentation animale, soit comme supplément ou comme ingrédient principal, puisqu’elles comportent une grande quantité de nutriments nécessaires aux animaux carnivores et herbivores.

Selon Mme Lacerda, leurs recherches et la technologie qu’ils ont mises au point pour produire les algues font en sorte que ce produit soit très rentable; il se compare en matière de prix aux ingrédients trouvés dans les aliments pour animaux couramment utilisés, comme la farine de poisson.

Le secteur de l’alimentation animale leur a démontré de l’intérêt, et l’entreprise s’emploie actuellement à agrandir son installation de production d’algues afin de disposer, d’ici la fin de 2016, de suffisamment d’algues pour pouvoir commencer la vente à des entreprises d’aliments pour animaux.

«Ils voient les avantages de notre technologie. La valeur nutritive des algues est très élevée, elle comprend tous les composants nécessaires aux bétails pour leur santé et la qualité de l’alimentation, et ce, sans dépenser une fortune», ajoute-t-elle.

Andressa Lacerda reconnaît l’apport financier du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada, du Centre d’excellence de l’Ontario, du Programme d’aide à la recherche industrielle et le financement du Programme de développement des collectivités pour leur appui par rapport à leurs recherches et les efforts de commercialisation.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur