Demandez-vous des services en français?

Partagez
Tweetez
Envoyez

Comme moi, vous avez sans doute lu dans L’Express que David Rydygier a été harcelé et détenu pendant deux heures parce qu’il demandait à être servi en français à la douane de l’aéroport des îles de Toronto.

J’espère que cet incident demeure une malencontreuse exception et que cela ne vous découragera pas à demander des services en français.

L’Express a précisé que David Rydygier est un anglophone bilingue de 62 ans et, ironie du sort, qu’il est un ancien fonctionnaire fédéral des douanes et de l’immigration.

Je le félicite de saisir toutes les occasions de s’exprimer en français. Ce n’est pas le cas pour plusieurs Franco-Torontois, hélas!

Lorsque vous vous présentez au bureau de poste, achetez-vous vos timbres ou votre mandat de poste en français?

Lorsque vous vous présentez au bureau des passeports, allez-vous à l’endroit désigné bilingue pour être servis en français?

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Et vous, électeurs de Toronto-Centre, lorsque vous irez voter le 25 novembre, exercerez-vous votre droit constitutionnel dans la langue de Molière?

Pour obtenir des services en français, il faut souvent faire comme si nous ne parlons pas un mot d’anglais. Ce n’est pas parce que nous sommes bilingues que nous devons accepter d’être servis en anglais (même si c’est plus vite).

Vous savez sans doute que Gérard Lévesque et moi ne manquons jamais une occasion de signaler le moindre manquement à la Loi sur les langues officielles (Canada) ou à la Loi sur les services en français (Ontario).

Il faut être vigilant, car une trop faible demande pourrait un jour inciter un gouvernement à réduire les services, à les rendre disponibles seulement là où le nombre le justifie, sous prétexte de faire des économies.

À bon entendeur, salut!

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur