Décès de Pierre Fortier

Partagez
Tweetez
Envoyez

À Toronto, le 30 janvier 2007 après une brève maladie, est décédé le professeur Pierre Fortier. Il avait 75 ans.

Originaire de Québec, Pierre fit ses études classiques au Collège des Jésuites à Montréal et ses études en Lettres et Philosophie à l’Université de Montréal. Après avoir enseigné quelques années à Saint-Boniface au Manitoba et trois années à l’Université Laurentienne de Sudbury, Pierre est venu s’établir à Toronto, en 1966, où il enseigna près de trente ans le français et la littérature canadienne-française au Collège universitaire Glendon de l’Université York; à plusieurs reprises, il y fut directeur des départements de Français et des Études canadiennes. Il prit sa retraite en 1994.

Professeur émérite, Pierre continua à travailler sans relâche au bien de la communauté francophone de Toronto. Cofondateur de la Société d’histoire de Toronto (1984), Pierre y consacra tout son temps et ses énergies jusqu’à ses toutes dernières semaines, en novembre dernier. Il travailla aussi plus de vingt ans avec le groupe de bénévoles des Centres d’accueil héritage.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Grand passionné d’histoire et de civilisation, Pierre a écrit en collaboration avec Clermont Trudelle une monographie et de nombreux articles sur l’histoire et le fait français à Toronto. Il fut aussi membre de plusieurs organismes français et anglais auxquels il apporta son aide et ses vastes connaissances. Mais il reste avant tout mieux connu pour sa voix belle et forte et pour un bon nombre de programmes qu’il fit à Radio-Canada ou encore à TVO.

À plusieurs reprises Pierre fut décoré pour l’excellence de son travail et de sa contribution à la communauté francophone de Toronto par différents ministères du gouvernement de l’Ontario et départements de la ville de Toronto. En 2004, le lieutenant-gouverneur de l’Ontario lui remis le Prix d’excellence pour les personnes âgées pour sa contribution importante dans la collectivité francophone après l’âge de 65 ans.

Il laisse dans le deuil sa soeur Denyse et son frère Guy, ses neveux et nièces ainsi que de nombreux amis. Selon son désir, il n’y aura pas de funérailles à Toronto ni à Québec. Si vous le désirez, vous pouvez faire un don à la mémoire de Pierre à la Société d’histoire de Toronto au sein de laquelle il oeuvra une grande partie de sa vie.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur