De meilleurs services bilingues aux élections cet automne

Partagez
Tweetez
Envoyez

Dans son rapport de vérification publié le 31 juillet, le commissaire aux langues officielles Graham Fraser constate qu’Élections Canada devra faire un effort pour assurer la conformité avec la Loi sur les langues officielles.

«Élections Canada a du mal à garantir des services dans les deux langues officielles aux électeurs dans ses différents bureaux partout au Canada», a affirmé M. Fraser.

«L’élection générale fédérale de cet automne approche rapidement, et Élections Canada devra mettre en œuvre le plus grand nombre possible de mesures pour satisfaire à ses obligations en vertu de la Loi sur les langues officielles.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le commissaire Fraser formule neuf recommandations, après sa vérification effectuée au cours de la dernière année, et lors d’élections partielles le 30 juin 2014 dans quatre circonscriptions en Ontario et en Alberta. Élections Canada a déjà effectué certains changements et prévoit mettre en œuvre d’autres recommandations après le scrutin du 19 octobre, rapporte-t-il.

Une divergence d’interprétation persisterait entre le Commissariat et Élections Canada en ce qui a trait à certaines obligations prévues à la partie IV de la Loi sur les langues officielles.

Le commissaire Fraser maintient que tous les électeurs ont le droit de s’attendre à obtenir des services dans la langue officielle de leur choix partout au Canada. Élections Canada s’engage plutôt à améliorer la qualité de ses services dans les deux langues officielles «dans les secteurs où il y a une demande importante», a indiqué M. Fraser.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur