De l’emploi: en veux-tu? en v’là!

Partagez
Tweetez
Envoyez

Samedi, de nombreux jeunes se sont donné rendez-vous à la Nothern District Library à Toronto. Non pas pour lire des histoires, mais pour présenter la leur… à des employeurs. De 10h à 15h30, ces derniers, âgés entre 14 et 21 ans, ont pu adresser directement leur candidature à des entreprises.

Découvrir le marché du travail

«Confronter les jeunes francophones à des employeurs dans un cadre sécuritaire», c’est dans cet objectif qu’a eu lieu la seconde édition de la foire d’emploi pour les jeunes nouveaux arrivants.

Organisée par le Centre francophone de Toronto dans le cadre du PIDEF (programme d’intégration dans les écoles de langue française), cette manifestation a pour but de favoriser l’insertion des jeunes dans le travail, et leur donner des pistes professionnelles, durant l’été ou à temps partiel, en fonction de leurs besoins.

«Cette journée s’inscrit dans le cadre des activités menées avec les jeunes du secondaire», explique Gladys Zoleko, coordinatrice du programme PIDEF. «C’est une grande opportunité de confronter les jeunes à l’emploi et de mettre en pratique ce qu’ils ont appris.»

Ouvert à tous les jeunes francophones, cet évènement à également rassemblé certains jeunes suivis par le centre francophone. De novembre à janvier, ces derniers ont pu bénéficier d’ateliers sur le thème de la recherche d’emploi : entrevues, lettres de motivation, CV… Samedi, il ne leur restait plus qu’a faire leurs preuves.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«M’impliquer dans ce que j’aime»

C’est pour cette raison que Phenix, Mustafa, Conny et Christopher, tous les quatre âgés de 14 à 16 ans et élèves à l’école Étienne-Brûlé, dans le nord de Toronto, ont poussé les portes de la bibliothèque samedi après-midi.

«Cette foire est une chance de trouver un emploi pour m’impliquer dans ce que j’aime», raconte Phenix Lubula, intéressé par le programme Sport j’adore, qui recrute des animateurs sportifs, et par les camps d’été d’Harbourfront centre. «C’est un moyen de faire du sport, de bouger et d’être avec des enfants.»

Tout comme lui et ses amis, une centaine de jeunes à fait le déplacement.

Collaborer sur le long terme

Programmes d’été, jobs à temps partiel, activités linguistiques ou sportives… les jeunes ont eu le choix parmi neuf entreprises et programmes à la recherche de nouveaux collaborateurs. Parmi eux, Crêpes à Gogo, présente à Toronto depuis maintenant 15 ans, et à la recherche de nouvelles têtes.

«Participer me permet de rencontrer et d’échanger avec des jeunes sur place», explique Véronique Perez, gérante de l’établissement.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Mon activité m’oblige à recruter des francophones. Il est important qu’ils comprennent le français, mais aussi les bases de la cuisine française et ce qu’il se fait en France, ce qui n’est pas simple à trouver. Recruter des jeunes permet de travailler avec eux sur le long terme, quelques jours par semaine, les week-ends, pendant les vacances. Beaucoup souhaitent même poursuivre après le secondaire», ajoute-t-elle.

Avec 7 candidatures, dont 2 souhaitant travailler à plein temps, Véronique n’a plus qu’à faire son choix. Pour les autres, il faudra attendre encore un peu.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur