CSDCCS: des prix dès le premier jour

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le Conseil scolaire de district catholique Centre-Sud (CSDCCS) a fait sa rentrée le 8 septembre en récompensant le professionnalisme et le dévouement de ses employés par des prix dans trois catégories:

– L’équipe des enseignants en numératie de l’école secondaire catholique Saint-Charles-Garnier (Whitby) a reçu le Prix apprentissage et enseignement. En collaboration avec l’équipe de la réussite, les enseignants en numératie ont développé une approche de travail collaboratif pour l’apprentissage, la planification et l’enseignement. Et ça marche! Les enseignants sont mieux outillés et les résultats des élèves aux tests normalisés de l’OQRE ont connu une amélioration notable.

– Le Prix créativité et innovation a été remis à tous les membres du personnel de l’école secondaire catholique Saint-Frère-André (Toronto). Un programme de pré-concentration artistique offert à tous les élèves a débuté en février 2015, à Saint-Frère-André. Ce fut un grand succès couronné par l’époustouflante représentation de la comédie musicale NOÉ, interprétée par plus de 100 élèves auxquels s’étaient joints quelques membres de la communauté.

– Les agents de liaison communautaire et les travailleurs en établissement, du Service des relations corporatives, ont reçu le Prix inspiration pour leur leadership et leur créativité. Qu’il s’agisse de soutenir des initiatives locales ou de contribuer à tisser des liens entre les écoles et leurs partenaires communautaires, ils ne ménagent ni leur temps ni leur énergie pour faire rayonner la francophonie.

«Le CSDCCS est très heureux de la confiance que leur accordent les parents de plus de 16 000 élèves dans le Centre-Sud de l’Ontario», a déclaré la présidente Melinda Chartrand. «Notre réseau compte 57 écoles cette année et atteindra le cap des 60 écoles à la rentrée prochaine. De plus en plus de familles du Centre-Sud de la province veulent se prévaloir de leur droit à une éducation catholique en langue française de qualité et le CSDCCS répond à leurs attentes.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Nouvelles écoles

À partir de cette année, la région de York sera mieux desservie avec deux nouvelles écoles élémentaires qui n’ont pas encore été baptisées: à East Gwillimbury, sous la direction de Sylvain Ménard, et à Stouffville, sous la direction de Marie-France Crête.

Avec une capacité de 420 élèves, l’école de Stouffville ouvre ses portes aux élèves de la maternelle à la 7e année mais offrira progressivement tous les niveaux scolaires du secondaire.

Dans l’Ouest de Toronto, les élèves de l’école élémentaire catholique d’Etobicoke (Richview) aménageront au printemps dans une nouvelle école juste à côté du bâtiment actuel, qui pourra accueillir jusqu’à 350 élèves de la maternelle à la 6e année.

En outre, une école secondaire et deux écoles élémentaires sont en construction à Toronto-Est, Brampton-Ouest (Caledon) et Collingwood, respectivement. Une école élémentaire et secondaire est également en construction à Peterborough. Leur ouverture est prévue pour la rentrée 2016.

Nouvelle directrice

Pour le directeur de l’éducation, Réjean Sirois, ce sera sa dernière rentrée scolaire au CSDCCS puisqu’à partir d’octobre, il va occuper la même fonction au Conseil des écoles catholiques du Centre-Est, à Ottawa.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le CSDCCS a annoncé lundi la nomination de Nicole Bradley au poste de directrice de l’éducation par intérim. Depuis le 24 août, Mme Bradley occupait le poste de directrice adjointe de l’éducation et travaille à une transition harmonieuse des dossiers. «J’œuvre au CSDCCS depuis le tout début de ma carrière et je suis ravie à l’idée de diriger ce conseil scolaire modèle qui m’a formée», a-t-elle déclarée.

Nicole Bradley compte plus de 25 années d’expérience en éducation. Enseignante puis conseillère pédagogique au sein du Conseil des écoles séparées du Grand Toronto, elle a ensuite pris la direction de plusieurs écoles élémentaires catholiques. Après un passage remarqué au ministère de l’Éducation, elle a pris la direction du Service de la programmation du CSDCCS. Elle a de plus assuré la supervision d’écoles dans presque toutes les régions du CSDCCS comme surintendante de l’éducation, en plus d’avoir assumé la responsabilité des services des ressources humaines et de l’informatique.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur