Coupures à Radio-Canada: plaintes et poursuites

Partagez
Tweetez
Envoyez

Deux résidents du nord de l’Ontario, Pierre Ouellette de Kapuskasing et Réjean Grenier de Sudbury – le même Réjean Grenier qui est candidat à la présidence de la FCFA, le lobby politique francophone hors Québec – ont déposé des plaintes auprès du Commissariat aux langues officielles (CLO) et du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) contre les coupures annoncées récemment par Radio-Canada à sa station régionale de Sudbury, CBON.

Les plaignants s’opposent à l’ampleur des coupures qui verront le nombre d’employés de CBON amputé du quart. Selon eux, cette réduction importante empêchera la station régionale de respecter ses obligations en vertu de la Loi sur les langues officielles et sur la Loi sur la radiodiffusion. Ils demandent aux autorités réglementaires de forcer le diffuseur à rétablir les postes abolis.

Pierre Ouellette et Réjean Grenier soutiennent que CBON et les services de Radio-Canada dans le nord de l’Ontario sont «un des principaux moteurs de développement de l’Ontario français» et que «les coupures auront un impact négatif immédiat» sur le développement de la communauté francophone du nord de l’Ontario.

Ils rappellent que les lois sur les langues officielles et sur la radiodiffusion obligent Radio-Canada à favoriser le développement et l’épanouissement des communautés de langues officielles en milieu minoritaire.

Les plaignants ont retenu les services des avocats Mark Power et Justin Dubois, du cabinet Juristes Power, afin de les guider «vers une résolution positive de cette situation».

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur