Coup de pouce pour l’emploi des jeunes

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le Regroupement des Femmes Immigrantes francophones a remis vendredi passé des certificats aux neuf participantes de son programme «Mon expérience compte». Destiné à remettre dans le droit chemin des jeunes femmes en situation délicate, ce programme a encore une fois été couronné de succès.

Âgées de 17 à 29 ans, les participantes étaient il y a quelques mois incapables de choisir une orientation professionnelle et doutaient de leur avenir. Quel métier faire? Par où commencer? Comment faire sans expérience professionnelle?

Elles ont alors été prises en main par le consultant Alain Keutcha. Il ne s’agissait pas seulement de les aider à rédiger leur CV ou à monter un plan de carrière. Il fallait aussi les aider à mieux se connaître, à gérer leur argent, à communiquer avec autrui…le tout avec une approche personnalisée permettant à chacune d’admettre ses forces et faiblesses.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«J’ai constaté un très grand progrès chez les filles, se réjouit Alain Keutcha, elles ont cherché des métiers qui correspondaient à leur caractère et ont désormais une meilleure connaissance d’elles-mêmes et de ce qu’elles veulent faire.» Fortes de ces six mois d’expériences, les jeunes femmes ont désormais des projets clairs: trouver un emploi, reprendre leurs études, en arts, en éducation, en design…

Lubuya Tshiswaka est originaire du Congo et vit au Canada depuis 4 ans. Âgée de 19 ans, elle s’était arrêtée à l’école secondaire. Désormais, elle souhaite devenir journaliste et va s’inscrire à l’université de York en communication et en français. Pourquoi le français? «Il me semble important d’entretenir cette langue car le Canada est en partie bilingue et je ne veux pas perdre le français comme de nombreux immigrants francophones qui oublient cette langue en vivant à Toronto.»

Le projet «Mon expérience compte» en est à sa deuxième édition et avait connu le même succès l’an passé. Le Regroupement des femmes immigrantes francophones a reçu pour ce projet 147 323$ de la part de Service Canada.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur