Combattre l’isolement par la communication entre les élèves

Dialogue interculturel entre jeunes francophones

Dialogue interculturel entre jeunes francophones

Dialogue entre les élèves et les comédiens à la fin de la représentation.


23 novembre 2018 à 9h00

«Doit-on forcément faire parti d’un groupe à l’école pour exister?», s’interrogeaient des élèves de l’école Étienne-Brûlé et Toronto Ouest ce jeudi lors d’une rencontre avec des comédiens dans les locaux de l’Alliance française.

Des membres de l’agence artistique Ekin ont passé une année au contact des élèves dans les écoles francophones de la ville. Après avoir observé et discuté avec de nombreux élèves, ils ont pris conscience qu’un thème majeur devait être abordé.

Deux étudiants chantent sur scène.

Isolement dans les écoles

En effet, l’isolement et le manque de communication entre les élèves sont des situations courantes dans les écoles. Tout comme la difficulté à intégrer un groupe, le rejet, la solitude.

Le dialogue interculturel entre jeunes francophones, organisé ce jeudi, visait ainsi à discuter de ces enjeux.

Quatre comédiens de l’agence artistique Ekin ont joué des saynètes représentant des profils types observés dans les écoles. Ce projet a été rendu possible par Patrimoine Canadien.

«Nous avons remarqué qu’il existe des personnages dans vos écoles. Ces élèves, que vous ne connaissait pas toujours, vont vous être présentés aujourd’hui avec humour», déclarait aux élèves Adrienne Medjo, auteure et scénariste de ce spectacle produit par Afrique Nouvelle Musique.

Mehdi Jaouar
Mehdi Jaouar, le premier comédien à être passé sur scène.

Plusieurs profils types

Le premier comédien a être entré en piste, Mehdi Jaouar, a joué le rôle d’un étudiant nerd, très intelligent, passionné de sciences, de mathématiques et souvent isolé du reste de ses camarades.

«Ma vie sur les réseaux sociaux», tel était le thème abordé lors de la seconde représentation par une jeune comédienne française, Sandra Uhlrich.

Très extravertie sur les réseaux sociaux, cette étudiante se retrouve ensuite complètement isolée à l’école, n’osant parler à personne. La prestation de la comédienne a marqué les élèves présents dans la salle.

Lalie Vilar
Lalie Vilar, «Comment être cool et branché?».

Être cool et branché n’est pas toujours aisé. C’est en tout cas le message qu’a voulu faire passer Lalie Vilar, interprétant le rôle d’une musicienne convaincue de son talent et de sa connaissance du milieu.

Enfin, Elaine Li a présenté le portrait d’une étudiante populaire et qui le revendique tout haut. Dans chacune des prestations jouées sur scène, un message clair et limpide a été martelé aux élèves: communiquer avec tous est nécessaire afin de ne laisser personne isolé.

Être soi-même

Lors de la discussion finale entre élèves et comédiens, un débat opposait deux visions. Pour certains, il n’est pas nécessaire d’appartenir à un groupe pour exister à l’école. «Il faut être soi-même, ne pas jouer un rôle dans le but d’intégrer un groupe», revendiquait un élève de l’école Toronto Ouest.

Sandra Uhlrich, «Ma vie sur les réseaux sociaux».

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Voyager dans le temps avec les éditions Faton

Les éditions Faton offrent toute une gamme de revues relatives au domaine artistique qui sont toujours d'un grand intérêt. Elles sont toutes du même...
En lire plus...

17 février 2019 à 11h00

Bêtise et petitesse de l’être humain

L’innocent
Les scandales pédophiles au sein de l’Église catholique durent depuis des siècles. Sergio Kokis s’en inspire pour écrire L’innocent, un roman dont l’action se...
En lire plus...

17 février 2019 à 9h00

Quiz : A mari usque ad mare

A mari usque ad mare (d’un océan à l’autre) est la devise du Canada.
En lire plus...

17 février 2019 à 7h00

Oslo: dans les coulisses des négociations israélo-palestiniennes

Studio 180
Me voici, à la St-Valentin, assis avec ma bien-aimée, dans une salle remplie à craquer du théâtre CAA de Mirvish (l'ancien Panasonic sur Yonge...
En lire plus...

16 février 2019 à 12h00

La pénurie d’enseignants freine le bilinguisme

Photo: Francopresse, Lucas Pilleri
Après des décennies de croissance exponentielle, les programmes de français langue seconde des conseils scolaires du pays peinent à trouver un nombre suffisant d’enseignants...
En lire plus...

16 février 2019 à 9h00

Le lait au chocolat ne fait rien de spécial pour la récupération des sportifs

santé, sport
Les médias, la publicité et bien des athlètes rapportent régulièrement que le lait au chocolat améliore la récupération chez les sportifs après un effort...
En lire plus...

La France s’anime au TAAFI

TAAFI
Du 15 au 17 février, les films sont de retour au Festival international d’art d’animation de Toronto (TAAFI) et plusieurs oeuvres françaises émergent du...
En lire plus...

15 février 2019 à 16h28

Adieu, Opportunity

La NASA a officiellement «déplogué» le 12 février sa sonde martienne Opportunity, qui ne répondait plus depuis juin dernier. Sa mission a duré beaucoup...
En lire plus...

15 février 2019 à 15h15

Abel Maxwell veut inspirer les jeunes

Abel Maxwell sera omniprésent à la célébration du Mois de l'Histoire des Noirs organisée par le Centre Francophone de Toronto le samedi 23 février....
En lire plus...

15 février 2019 à 11h00

Deux photographes, deux univers

Expo alliance française
Geneviève Thauvette et Kathleen Hearn, deux artistes torontoises, exposent leurs photographies à l’Alliance française de Toronto jusqu'au 28 mars.
En lire plus...

15 février 2019 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur