CHOQ FM fait trembler le Lee’s Palace

Partagez
Tweetez
Envoyez

Choq-FM 105, 1, la radio francophone locale de Toronto, avait bien des choses à célébrer, vendredi dernier. La soirée annuelle CHOQ s’est déroulée au Lee’s Palace avec en tout et pour tout plus de 450 personnes. La coopérative radiophonique de Toronto n’a ainsi pas lésiné sur ses moyens pour rendre cette soirée mémorable. Elle ramène au prix d’un, trois groupes pop-rock: Malajube, Le Nombre et Hollerado.

La soirée CHOQ était l’opportunité pour la radio de, non seulement célébrer son troisième anniversaire, de présenter le nouveau portail de son site Internet – qui a été surtout remanié et rafraîchi, mais aussi de soutenir le développement de nouveaux talents canadiens. Les deux premiers groupes, francophones de Montréal, n’en revenaient pas de tous les jeunes francophones qu’abrite la Ville-Reine. «Nous avons distribué 500 billets pour le concert. On estime que 450 personnes étaient présentes ce soir», dit Tonia Mori, la directrice générale de Choq-FM.

Mission accomplie donc pour la radio francophone qui a préparé durement cette soirée-événement. Parmi les jeunes présents, beaucoup de nouveaux visages. «C’était super intéressant de voir autant de gens qui ne participent pas spécialement aux activités de la communauté francophone», fait remarquer la directrice. Un concert qui a permis aussi à la radio d’identifier à son tour son audimat «la soirée a été annoncée dans nos émissions et aussi sur notre site Internet.»

Malajube, groupe assez connu à Montréal et en dehors des frontières, est bien à part dans son genre. Sa musique alternative est difficile à classer dans une seule catégorie. Elle se balance entre différents styles dont deux principaux, le rock et la pop. On peut dire que le quatuor, mené par Julien Mineau au micro, a donné un spectacle assez réussi. Présentant le dernier album Labyrinthes, il ouvre le concert avec le tube à succès Ursuline. Il faut avouer que durant les premiers couplets, on se demande si c’est bien en français que Julien Mineau, emmitouflé dans sa capuche et collé au micro, chante. Sa voix est tellement basse qu’on croirait qu’il murmure un langage compris que par lui-même. «C’est le style Malajube!», explique, avec un clin d’œil, Julien Lafleur, l’animateur de l’émission musicale Sur scène de Choq-FM.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le Nombre, un groupe également montréalais, a présenté la première partie de la soirée. Plein d’énergie et égayant la soirée de quelques improvisations instrumentales, il était sans aucun doute le plus impressionné par la foule présente, ce soir là.

À ses précédents passages à Toronto, le groupe était surtout habitué à donner des concerts devant un public beaucoup plus restreint. Se retrouver face à autant de monde a donc été pour lui une expérience qu’il n’oubliera pas de si tôt, d’autant plus qu’il revient sous les feux des projecteurs après une longue absence de cinq ans. La soirée CHOQ a été, autant l’occasion pour le public de mettre un visage sur les voix de ses animateurs favoris–présentateurs de la soirée CHOQ–, que pour la radio d’identifier ses auditeurs principaux.

Encore une fois Choq-FM réussit son coup et se dévoile comme l’emblème radiophonique de la nouvelle génération francophone de Toronto.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur