Changement de direction pour la Fédération canadienne pour l’alphabétisation en français

Partagez
Tweetez
Envoyez

La semaine dernière, Mme Ghisline Bourque a été nommée directrice générale de la Fédération canadienne pour l’alphabétisation en français (FCAF), installée à Ottawa, et est entrée en fonction lundi 10 septembre.

Mme Bourque a succédé à M. Gaétan Cousineau à la tête de la FCAF la semaine dernière. Selon toute vraisemblance, les premières décisions prises sous son mandat devraient inscrire son action dans la lignée de son prédécesseur.

Depuis maintenant deux ans, la Fédération s’est en effet engagée dans un plan d’action visant à rattraper l’écart d’alphabétisation constaté entre anglophones et francophones. Un objectif que l’organisme souhaiterait atteindre sur une échéance de dix années au maximum.

Des études menées auprès de ces populations ont mis en évidence un écart de plus de dix points entre l’alphabétisation des usagers de la langue de Molière et celle de leurs homologues anglophones.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le plan de rattrapage mené par la FCAF fait ainsi intervenir des associations d’aide aux francophones qui mettent en place des ateliers et des formations pour leur permettre d’acquérir les bases de la compréhension et de l’expression écrite.

L’arrivée de Ghisline Bourque à la tête de la Fédération s’inscrit dans la continuité de ce plan d’action. Détentrice d’une thèse en sociologie à l’Université d’Ottawa, Mme Bourque a auparavant exercé des fonctions de direction à l’Université Saint-Paul d’Ottawa, au Conseil de recherches en sciences humaines du Canada et au Conseil régional de la santé de l’Est de l’Ontario.

Un curriculum chargé d’expériences qui devraient selon toute probabilité lui servir dans les mois à venir.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur