C’est l’Erebus de l’expédition Franklin qui a été découvert dans l’Arctique

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le navire de l’expédition Franklin découvert dans l’Actique au début du mois de septembre est l’Erebus, qui transportait le commandant Sir John Franklin lui-même.

La confirmation a été faite ce mardi 30 septembre par les archéologues subaquatiques de Parcs Canada, à la suite d’un examen méticuleux de données et d’artefacts observés sur le fond marin de l’océan Arctique à l’aide de photographies de haute résolution, de vidéos haute définition et de mesures prises au moyen d’un sonar multifaisceaux.

Les vestiges du navire ont été retrouvés dans le secteur est de la baie de la Reine-Maud, au large de la côte ouest de la presqu’île Adelaide.

Le 19 mai 1845, le Erebus et le Terror de la Marine royale britannique ont quitté Greenhithe, en Angleterre, pour entreprendre en grandes pompes une expédition dans l’Arctique à la recherche du passage du Nord‑Ouest.

Sous le commandement de Sir John Franklin et du capitaine Francis Rawdon Crozier, commandant adjoint, les deux navires de l’expédition prennent la mer avec à leur bord un équipage de 129 officiers et marins. Les deux navires de l’expédition ont été vus pour la dernière fois au moment où ils entraient dans la baie de Baffin, au mois d’août 1845.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’Erebus était un navire bombardier de classe Hecla construit en 1826. Le navire a été baptisé en l’honneur de l’Érèbe, lieu des ténèbres d’Hadès, dans la mythologie grecque. L’Erebus et le Terror étaient équipés de moteurs à vapeur (convertis à partir de moteurs de locomotives), et leurs coques avaient été renforcées de plaques de fer.

Depuis 2008, six recherches majeures dirigées par Parcs Canada en vue de retrouver les navires perdus de l’expédition Franklin ont eu lieu, au cours desquelles des centaines des kilomètres carrés du fond marin de l’Arctique ont été ratissés.

La découverte initiale d’un navire de l’expédition Franklin, faite par un sonar latéral remorqué à partir du navire de recherche Investigator de Parcs Canada, a été confirmée le 7 septembre 2014, à l’aide du véhicule téléguidé de Parcs Canada.

Le premier ministre Stephen Harper a rappelé mercredi qu’il a eu «le privilège de constater le dévouement et les compétences remarquables des membres de l’équipe de recherche durant la tournée dans le Nord de cette année, et j’en ai gardé une impression durable. Je leur souhaite bonne chance dans leur recherche du Terror

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur