C’est Harper l’erreur

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le premier ministre canadien Stephen Harper a déclaré à Kampala, en Ouganda, que le Protocole de Kyoto était une erreur à ne pas répéter, cela à une semaine de l’ouverture de la conférence de Bali portant sur la phase II dudit protocole, justement. Avec cette déclaration il fait très mal paraître le Canada aux yeux du monde. C’est une honte, car les Canadiens appuient Kyoto.

Pour Harper, tant que les États-Unis, la Chine et l’Inde ne seront pas partie prenante d’un plan contraignant de lutte contre les changements climatiques, le Canada ne s’engagera pas. Voilà qui est responsable et courageux. Gilles Duceppe, le chef du Bloc québécois, a splendidement imagé le bas stratagème des conservateurs: «Je pense qu’ils mettent la barre très haute pour une raison. C’est pour plus facilement passer sous la barre».

Si les médias font bien leur travail, je ne serais pas surpris qu’un bon nombre de Canadiens concluent éventuellement que de voter pour le Parti conservateur et l’Albertain Harper a été une erreur qu’ils ne répèteront pas deux fois. Après l’Australie, ce sera au tour du Canada de faire le ménage, puis à la fin ce sera celui des États-Unis.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur