C’est en parlant français que des jeunes vont gagner 215 000 $ de bourses

Partagez
Tweetez
Envoyez

À vos crayons, prêts? Écrivez!

Le français pour l’avenir vient de lancer la 11e édition de son Concours national de rédaction. À travers tout le pays, les élèves de la 10e à la 12e année d’écoles françaises et d’immersion sont invités à rivaliser d’ingéniosité et à mettre en avant leur maîtrise de la langue française afin de remporter une des bourses accordées par huit universités.

Cette année, chaque rédaction devra commencer par: «C’est en parlant français que…».

Délibérément très large, le thème vise à encourager les élèves à s’exprimer sur leur représentation personnelle du français. Les participants seront jugés selon deux catégories, français langue maternelle et français langue seconde, ce qui laisse à chacun la place de participer, quel que soit son niveau.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Au total, 72 bourses seront attribuées aux plus méritants, toutes catégories confondues. Les bourses, d’une valeur de 1 000 $ à 12 000 $, sont offertes par les universités d’Ottawa, Sainte-Anne, de Moncton, de Saint-Boniface, York (campus Glendon), Laurentienne, de l’Alberta (campus Saint-Jean) et de Lethbridge.

Les rédactions, de 750 mots minimum, doivent être soumises sur le site web francais-avenir
le ou avant le vendredi 18 décembre.

Le français pour l’avenir est un organisme national qui encourage les élèves du secondaire à étudier et à vivre en français. Fondé en 1997 par John Ralston Saul et Lisa Balfour Bowen, l’organisme rejoint des milliers d’élèves francophones et francophiles par le biais de multiples activités, autant au niveau local que national.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur