Ces expressions qui font bonne figure

IMG_256
Partagez
Tweetez
Envoyez

Vous avez sans doute entendu parler de métaphores, de comparaisons, d’oxymores et d’hyperboles. Mais savez-vous ce que c’est qu’un chiasme, une anaphore, une litote ou une synesthésie? Ce sont toutes des figures de style qui peuvent s’avérer très utiles au moment d’écrire un texte.

Qu’est-ce une figure de style?

Une figure de style est une manière de s’exprimer qui consiste à modifier le langage ordinaire dans le but de produire un certain effet. On peut classer les figures de style en plusieurs catégories: figures d’opposition, d’insistance, d’amplification, d’atténuation ou d’omission, d’analogie, de substitution, etc.

Dans son livre Précis des figures de style, Christine Klein-Lataud, ancienne professeure de l’université York, propose une classification plus simple: figures jouant sur la forme des mots, sur l’ordre des mots ou sur leur sens.

Quoi qu’il en soit, sachez qu’il existe des dizaines de ces figures de style pour le plus grand plaisir des férus de la langue française.

Un petit test

Pour mieux se familiariser avec ses tournures, voici un petit test où il vous faudra identifier les figures de style employées dans chaque phrase.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour vous aider, voici, en ordre alphabétique, une boîte à mots: accumulation, allégorie, anaphore, chiasme, comparaison, ellipse, euphémisme, gradation, hyperbole, litote, métaphore, oxymore, parallélisme, synecdoque, synesthésie,

Essayez de faire le test une première fois sans regarder les définitions qui suivent. Ensuite, vous pouvez lire les définitions et passer le test de nouveau. Les réponses se trouvent à la fin de l’article.

1 – «Et nous alimentons nos aimables remords / Comme les mendiants nourrissent leur vermine» – Joaquim Du Bellay, Comme le champ semé en verdure foisonne

2 – «Je meurs de soif.»

3 – «Adieu, veau, vache, cochon, couvée.» – La Fontaine, La Laitière et le Pot de Lait

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

4 – «C’est un roc ! C’est un pic ! C’est un cap ! / Que dis-je, c’est un cap ? C’est une péninsule !» – Cyrano de Bergerac, Edmond Rostand

5 – «Avec quelle rigueur, Destin, tu me poursuis» – Jean Racine, Phèdre’

6 – «Paris ! Paris outragé ! Paris brisé ! Paris martyrisé ! Mais Paris libéré !» – Charles de Gaulle, extrait du discours du 25 août 1944 suite de la libération de Paris

7 – «Innocents dans un bagne, anges dans un enfer.» – Victor Hugo, Les Contemplations

8 – «Le troisième âge» (= les personnes âgées)

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

9 – «Je ne dis pas non.» (= J’accepte volontiers.)

10 – «Éphémère immortel» – Paul Valéry, Charmes

11 – «Parler en mangeant, manger en parlant» – Balzac

12 – «L’Oréal, parce que je le vaux bien» (Il n’y a pas de verbe dans la première proposition.)

13 – «Parfums pourpres du soleil des pôles» Arthur Rimbaud, Illuminations

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

14 – «Son vélo a crevé.» (Ce n’est pas le vélo, mais le pneu qui a crevé.)

15 – «La vieillesse est le soir de la vie.» (= la fin de la vie)

Définitions

Une accumulation – l’énumération de plusieurs termes appartenant à la même catégorie (une liste de noms, d’adjectifs, de verbes, etc.), ce qui crée un effet d’amplification

Une allégorie – une représentation indirecte qui emploie une personne, un être animé ou inanimé, une action, une chose, comme signe d’une autre chose, cette dernière étant généralement une idée abstraite ou une notion morale difficile à représenter directement

Une anaphore – la répétition du même terme ou de la même expression en début de phrase et à plusieurs reprises. Elle sert à renforcer une idée.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Un chiasme – l’apposition de deux propositions dont l’ordre grammatical de la seconde est le contraire de celui de la première

Une comparaison – une mise en relation de deux éléments, différents mais semblables, grâce à un mot de comparaison appelé le «comparatif» («comme», «tel que», etc.)

Une ellipse – l’absence d’un mot ou d’un groupe de mot nécessaires à la construction de la phrase

Un euphémisme – une figure qui sert à atténuer une idée ou une réalité désagréable

Une gradation – une énumération qui va en croissant ou en décroissant en termes d’intensité («gradation montante» et «gradation descendante»). Elle crée un effet d’intensification ou de diminution du propos.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’hyperbole – l’exagération ou l’amplification d’une idée ou d’une réalité dans un but ironique ou de dramatisation

Une litote – une expression qui consiste à exprimer le plus en disant le moins. Elle est employée le plus souvent en phrase négative.

Une métaphore – procédé de substitution où une chose est remplacée par une autre qui lui ressemble ou qui a une qualité similaire. Elle s’apparente à une comparaison, mais sans mot comparatif.

Un oxymore – un procédé qui rapproche deux termes qu’on associe rarement, créant ainsi un effet inattendu. À ne pas confondre avec l’antithèse qui oppose deux mots contraires.

Un parallélisme – l’apposition de deux propositions dont la structure grammaticale est identique, ou presque

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La personnification – figure qui consiste à doter un animal ou une chose de caractéristiques humaines

Une synecdoque – un type particulier de métonymie (procédé qui consiste à désigner une chose par une autre et où les deux termes sont dans une relation de cause à effet, de contenant à contenu, de l’artiste et de son œuvre, de la ville et de ses habitants etc.). Elle sert surtout à exprimer la partie pour le tout, l’espèce pour le genre, la matière pour l’objet ou le concret pour l’abstrait.

Une synesthésie – une expression qui met ensemble plusieurs perceptions sensorielles différentes (la vue et le toucher, l’ouïe et le goût, etc.)

Les réponses

Voici les réponses pour que vous puissiez calculer vos résultats: 1. comparaison; 2. hyperbole; 3. accumulation; 4. gradation; 5. allégorie; 6. anaphore; 7. parallélisme; 8. euphémisme; 9. litote; 10. oxymore; 11. chiasme; 12. ellipse; 13. synesthésie; 14. synecdoque; 15. métaphore

Ressources additionnelles

Si vous voulez en savoir plus long sur les figures de style, voici quelques ressources qui pourraient vous intéresser:

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Précis des figures de style de Christine Klein-Lataud, publié en 1991 par les éditions du GREF

Office québécois de la langue française

La langue française .com

Allô Prof

CCDMD : jeux pédagogiques

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur