Cérémonie des Juno Awards: les francophones sont là

Partagez
Tweetez
Envoyez

«La Ville de Toronto a voulu marquer la présence des francophones», selon Clarisse Ngana, présidente du Comité français de la Ville de Toronto qui participe aux célébrations du 40e anniversaire des Juno Awards qui auront lieu à Toronto du 21 au 27 mars 2011.

La ville a donc décidé de déléguer au Comité français de la ville de Toronto (CFVT) l’organisation d’un concert à l’intérieur de l’Hôtel de Ville pour lequel les membres du CFVT ont fait venir l’ensemble de Jazz francophone Mélanie E. et le chanteur Paul Demers, auteur de l’hymne franco-ontarien Notre Place. Le concert est prévu pour le 18 mars à partir de 19 heures.

«Il y aura en tout 5 soirées de concerts payants, à d’autres endroits, mais celui-là sera gratuit avec un buffet repas et le bar de la mairie sera ouvert», explique Clarisse Ngana.

«Comme c’est la première fois qu’on organise un évènement comme ça, on veut que ce soit une fête populaire». Bien que l’intention de la ville de célébrer la francophonie à Toronto semble louable, on ne peut s’empêcher de noter que le concert n’aura pas lieu durant la semaine de célébration du 40e, mais trois jours avant et que le concert n’est pas signalé sur le site des Juno Awards qui mentionne tous les évènements qui auront lieu à différents endroits de la ville durant une semaine.

De plus, le fait que l’événement se déroule à l’intérieur de l’hôtel de ville ne facilite pas la visibilité.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Interrogée quant au risque de retrouver à ce concert seulement les membres actifs de la communauté francophone de Toronto, alors qu’un tel événement devrait être prétexte à attirer aussi un public ne faisant pas partie de cette communauté, la chanteuse Mélanie Hartshorn-Walton reste positive: «Je ne pense pas que ce soit un problème, les francophones viendront avec des amis anglophones et francophiles. J’ai constaté que même si on ne comprend pas bien les paroles on écoute la musique, quand j’ai lancé mon premier CD à Calgary j’ai remarqué qu’il y avait des anglophones dans les concerts qui chantaient sans trop comprendre, ou en tout cas pas tout, mais qui appréciaient la musique».

L’ensemble Mélanie E. qui se produira durant environ 45 minutes, reprendra 10 chansons québécoises et françaises «retouchées pour y donner un air jazzé», explique Mélanie.

De son côté, Paul Demers a prévu 15 morceaux pour 1h15 de spectacle.
L’artiste, qui en profitera pour faire découvrir une partie de son prochain album, semble également se réjouir de l’événement: «J’ai bien hâte de voir ça, c’est l’fun de voir qu’en marge des Juno ils ont pensé aux francophones», lance-t-il.

«Le spectacle sera un mélange de mes deux premiers albums et d’extraits du dernier qui va sortir au printemps et qui sera intitulé Encore une fois».

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur