Centenaire du génocide arménien: une année de commémorations

Partagez
Tweetez
Envoyez

Cette année, le génocide arménien, reconnu par le gouvernement canadien en 2006, a 100 ans.

Partout dans le monde, les communautés arméniennes se rassemblent pour commémorer ce tragique événement, y compris chez nous où de nombreuses activités sont programmées dans plusieurs villes, dont Toronto, pour rendre hommage aux 1.5 million de victimes tout au long de l’année.

Le Canada compte quelque 50 000 Arméniens sur son territoire. Venus d’abord d’Égypte, puis de Grèce, du Liban et de France, ils ont trouvé refuge principalement au Québec et en Ontario après le massacre qui a débuté le 24 avril 1915 dans l’Empire ottoman (aujourd’hui la Turquie).

Le gouvernement des Jeunes Turcs, alors au pouvoir, ordonne l’assassinat des élites arméniennes de Constantinople (Istamboul) et des Arméniens de l’armée, avant de commencer à éliminer les populations arméniennes des sept provinces orientales du pays.

En 2015, la plupart des survivants du génocide sont décédés, ce qui n’atténue en rien l’importance des commémorations.

Il faut impérativement «rappeler [cette tragédie] pour que personne ne l’oublie», explique Vatché Iskedjian, représentant du comité organisateur central pour Toronto et le Sud de l’Ontario.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Conférences, expositions, concerts… Pour sensibiliser la population, faire connaître ou rappeler cette partie de l’histoire arménienne aux Canadiens, le comité organisateur propose une vingtaine d’activités variées, certaines se déroulant à Toronto, principalement au mois d’avril.

Ainsi, une collecte de sang internationale sera organisée le 12 avril avec pour objectif de convaincre 1.5 million de personnes de donner leur sang, une pour chaque victime du génocide.

Deux grands rassemblements auront lieu, dont un à Queen’s Park, le 19 avril, le deuxième s’effectuant à Ottawa le 24 du même mois, soit 100 ans, jour pour jour, après le début du massacre en Turquie, «pour remercier le Canada d’avoir reconnu le génocide, de l’avoir condamné et d’avoir accueilli les Arméniens», précise Vatché Iskedjian.

D’autres événements seront programmés en automne, dont un concert ainsi qu’une exposition à la galerie Arta, dans le quartier de la Distillerie, intitulée Art&Memory, présentant les œuvres de peintres canadiens d’origine arménienne.

L’ensemble des activités rendant hommage aux Arméniens décédés lors du génocide est présenté sur le site http://genocidecentennial.ca/events/

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur