Célébrez la culture francophone à Kingston

Partagez
Tweetez
Envoyez

À Toronto, la communauté francophone est très dynamique et les activités en français sont très nombreuses tout au long de l’année. Mais il existe bien d’autres endroits à découvrir en Ontario pour savourer la culture francophone.

Non loin d’ici, à 2h30 de route de Toronto, se trouve la ville de Kingston où le Centre culturel Frontenac est chargé de promouvoir tous les événements en français qui se déroulent dans la région.

Programmation variée

Si celui-ci ne propose aucun spectacle au cours de l’été, hormis, éventuellement, des «5 à 7 francophones», le Centre participe tout de même à plusieurs festivals que la ville accueille chaque année.

«Nous avions notre propre festival, mais faute de moyens financiers, nous avons dû l’arrêter il y a deux ans. Maintenant, nous nous associons à d’autres festivals existants pour leur apporter un côté francophone, comme le Skeleton Park Arts Festival», explique Anne Gutknecht, la directrice générale.

Par ailleurs, grâce aux Jeux Panaméricains qui s’invitent à Kingston, quelques artistes francophones viendront également faire une halte dans la ville, comme le groupe De temps Antan.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En dehors des événements estivaux, tout au long de l’année, l’établissement offre aux francophones et francophiles une programmation variée mêlant théâtre, musique, humour et danse.

Le 25 septembre, Damien Robitaille y est attendu pour la journée franco-ontarienne avec un nouveau spectacle acoustique en solo. Au mois d’octobre, l’humoriste québécois Mario Jean viendra faire rire le public de Kingston. Un spectacle de danse africaine ainsi qu’une pièce de théâtre de la compagnie La Catapulte sont également prévus. Et ce n’est qu’un aperçu du programme 2015-2016.

«Pendant longtemps, nous n’avions que 5 ou 6 spectacles. Cette année, nous en avons 11 en dehors des festivals d’été», fait savoir Anne Gutknecht.

De plus en plus de francophiles

Si le public francophone du Centre culturel Frontenac se renouvèle régulièrement en raison de la base militaire et de l’université situées à proximité, l’établissement est parvenu à doubler son nombre de spectateurs par rapport à l’année dernière. Selon Anne Gutknecht, 130 personnes étaient présentes lors du lancement de la saison.

Même s’il est difficile de fidéliser la clientèle francophone, le Centre culturel Frontenac peut aussi compter sur les francophiles, toujours plus nombreux à venir assister aux spectacles, grâce à une communication bilingue, mise en place depuis trois ans, qui commence à porter ses fruits.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur