Canada recherche électeur

Partagez
Tweetez
Envoyez

Pour beaucoup, le Canada représente un pays de discussions, où rien n’est imposé et tout est négocié. Les accommodement raisonnables, l’acceptation de toute les cultures et leur promotion, tout ce politiquement correct, cet enterrement des débats, ne serait-ce pas en fait du je-m’en-foutisme et la marque d’un profond désintérêt de la chose publique et des transformations qui se passent dans le pays?

Alors qu’en Tunisie le président a pour la première fois remporté les élections avec moins de 90% des voix, qu’en Afghanistan, il n’y aura pas de second tour parce que le concurrent de Karzaï se retire finalement de la course, au Canada les candidats devront bientôt prier pour qu’au moins un électeur se présente aux urnes. Un vote à zéro… quelle victoire!

Les dernières élections municipales québécoises sont affligeantes et drôles. Vous représentez qui lorsque vous êtes élus alors que plus de 60% de la population ne s’est pas déplacée?

Montréal, son plateau, son cadre idyllique, et ses petits scandales entre amis. Les politiciens font croire qu’ils viennent de découvrir que la mafia serait derrière la corruption liée à la construction. Quelle découverte… On dirait qu’à force de vouloir mettre tout le monde d’accord sans cesse, finalement le monde fait sa vie dans son coin en acceptant quelques changements et surtout en fermant les yeux sur ce qui se passe vraiment.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En un an, le Québec a été témoin de plusieurs affaires d’escroqueries et cette fin de semaine les électeurs avaient le choix de montrer qu’ils n’étaient pas dupes et qu’ils voulaient que ça change… Super résultat Des scores d’élections européennes! 38% de votes… Prenez l’information dans l’autre sens… 62% d’absention… aïe.

Je ne sais pas si les Québécois se moquent de qui les gouverne, où se disent que de toute façon l’un ou l’autre cela ne change rien (mes compatriotes se sont dit ça une fois… et bien Chirac a été élu avec 80% des voix au second tour face à l’extrême droite) mais il semble que les bureaux de votes ne soient pas indiqués dans la rue.

Donc, après des années de consensus à outrance, il semble que tout le monde se soit mis d’accord sur la question politique en tout cas… tout le monde s’en fout.
Merci le consensus.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur