Calgary a un quartier historique francophone

Partagez
Tweetez
Envoyez

Plusieurs petits villages albertains ont des origines francophones. C’est le cas de Lacombe, Girouxville, Leduc, Plamondon et Morinville, pour n’en mentionner que quelques-uns. À Calgary, il existe un quartier historique francophone appelé Rouleauville.

Le nom de Rouleauville tire son origine de l’influence monumentale qu’ont eue les frères Charles et Édouard Rouleau. Magistrat des Territoires du Nord-Ouest, journaliste et inspecteur d’école, Charles Rouleau s’établit à Calgary en 1886. Son frère Édouard, chirurgien, le rejoint l’année suivante.

L’existence officielle de Rouleauville commence en 1899 lors de son incorporation comme village.

Les oblats Albert Lacombe et Hippolythe Leduc – qui ont donné leur nom à des villages – avaient acquis des terrains dès 1883, un an avant que la ville de Calgary ne soit incorporée. Leur mission/paroisse s’appelait alors Notre-Dame-de-la-Paix.

Lorsque Rouleauville est annexée à Calgary, en 1907, la paroisse est déjà devenue St. Mary’s. Elle deviendra la cathédrale du nouveau diocèse de Calgary en 1913. L’évêque fait alors remplacer les prêtres oblats par des célébrants anglophones.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Ce sont les oblats qui font construire la salle paroissiale de Rouleauville en 1905. Elle sert de centre communautaire, d’école et de cadre d’activités à près d’une vingtaine d’organismes séculiers et religieux. De 1911 à 1971, elle devient une gare du Canadian Northern Railway; aujourd’hui, l’édifice a été rénové et est devenu le siège d’Alberta Ballet.

Le Conseil de développement économique de l’Alberta propose un circuit pédestre de Rouleauville, en commençant par Rouleauville Square. Il s’agit d’un parc urbain où se dresse une murale (17e Avenue S.-O.) représentant les frères Rouleau. Douze panneaux bilingues vous renseignent sur ce quartier historique.

Les rues de Calgary portent officiellement des numéros, mais elles ont aussi des toponymes. Dans le quartier Rouleauville, on trouve les avenues Notre-Dame, Saint-Joseph, St. Mary, Oblate, Lacombe, Doucet, Grandin et Legal.

Le circuit pédestre propose la visite de 14 sites, dont la nouvelle église francophone Saint-Famille. Si vous êtes pressés, vous pouvez vous limiter aux lieux situés autour des 18e et 19e avenues, à savoir le square Rouleauville, la cathédrale St. Mary’s, la salle paroissiale (Alberta Ballet), la Maison Édouard-Rouleau, le couvert Sacred Heart et l’école St. Mary’s/Our Lady of Lourdes.

Au 139 de la 17e Avenue S.-O., le restaurant La Chaumière vous permet de déguster une fine cuisine française. Si ce sont les desserts qui vous attirent, pourquoi ne pas passer chez Yann Haute Pâtisserie (329, 23e Avenue S.-O.; vous y trouverez une sélection de gâteaux, macarons et petits pains.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur