CAH: 35 ans à améliorer la qualité de vie des aînés

Partagez
Tweetez
Envoyez

Les Centres d’accueil Héritage ont fêté leur 35e anniversaire mardi dernier dans la salle Brûlé du Old Mill de Toronto. Une centaine de personnes ont participé au gala bénéfice.

Crée en 1978 par Simone Lantaigne avec à ses côtés Fred Lafontaine, Gérard Bouchard, François Roy et des bénévoles, l’objectif de départ était d’offrir aux personnes âgées francophones la possibilité de vieillir confortablement dans des logements adaptés, à des prix raisonnables, avec une aide personnalisée à domicile, et tout cela en français.

Pari réussi! 35 ans après, CAH tend à améliorer la qualité de vie des adultes d’expression française en perte d’autonomie.

Situé au 33 Hahn Place, dans le quartier des rues Parliament et Front, cet organisme est devenu un chef de file parmi les institutions offrant des services de soutien communautaires, des soins de longue durée aux Franco-Ontariens.

La ministre des Affaires francophones et procureure générale de l’Ontario, Madeleine Meilleur, a félicité CAH «pour l’aide apportée depuis 35 ans aux personnes âgées; une association qui a participé à une avancée significative du système de santé en Ontario.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’accent sur la santé

CAH a renouvelé son désir de continuer de servir la communauté francophone et notamment ses aînés, en s’efforçant d’améliorer et d’augmenter leurs services.

«Nous plaçons le patient et sa dignité au cœur de toutes nos préoccupations», déclare Joyce Irvine la présidente du conseil d’administration. L’importance est donc de donner une place aux aînés francophones.

Plusieurs projets d’expansions et d’amélioration sont envisagés par CAH. Avec une population française vieillissante, l’organisme doit s’adapter aux besoins de la communauté francophone notamment en terme de place, de logement, de soins longue durée et d’aide à la personne.

CAH vient de mettre en place un programme de jour pour adultes et des services de gestion de cas pour les personnes âgées francophones de la région d’Oshawa.

Aussi, il envisage la mise en route d’un service d’intervention et d’assistance, ainsi qu’un programme d’aide à domicile pour les personnes atteintes du SIDA à Toronto.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

CAH voudrait par ailleurs, explorer des possibilités de rehaussement de leurs services et programmes en partenariat avec leurs voisins du quartier du marché St. Lawrence.

Nouvelle maison

À plus long terme, le centre souhaiterait mettre en place une nouvelle maison pour les aînés francophones, dans l’éventuel développement immobilier du parc Downsview, le seul parc fédéral urbain au pays.

Ce nouveau bâtiment assurerait un accès à un continuum de services en français. Une sorte de carrefour francophone pour les personnes âgées dans ce secteur.

«Bravo pour cette approche et votre travail. Le plan d’action est visionnaire et fondateur», a déclaré la ministre Meilleur. «C’est votre dévouement que j’admire et qui constitue votre principe de base.»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur