Bruno Ryff, nouveau consul suisse à Toronto

Partagez
Tweetez
Envoyez

Après avoir représenté la Suisse en Europe, en Asie et dans les Amériques, c’est à Toronto que Bruno Ryff a défait ses bagages il y a tout juste trois semaines. Accompagné de sa femme et de ses deux enfants, le nouveau consul général de Suisse a pris ses fonctions pour quatre ans dans la Ville-Reine.

«C’est un défi formidable et agréable de venir représenter la Suisse à Toronto. J’étais très heureux d’obtenir le poste», soutient Bruno Ryff, d’origine suisse allemande mais s’exprimant dans un français impeccable.

Les principaux défis de son mandat seront placés sous le signe de l’économie et du commerce. L’arrivée du gouvernement Harper a été synonyme pour les Suisses de reprise des négociations en vue d’établir un accord de libre-échange entre les deux pays. L’éventuel accord inclurait les pays de l’AELE, c’est-à-dire l’Islande, la Norvège, le Liechtenstein et la Suisse. «Je suis confiant que l’accord sera signé dans l’année», a-t-il ajouté.

Les échanges économiques entre les deux pays se chiffrent pour l’instant aux alentours de 3 milliards $. Les investissements suisses en sol canadien atteignent les 2,2 milliards $ – surtout dans les domaines pharmaceutiques et chimiques – alors que le Canada a investi à hauteur de 1 milliard $ en Suisse. Pour l’année 2006, la Suisse se situe au 5e rang des pays ayant les investissements directs les plus élevés au Canada. «Et on a raison de croire que les chiffres de 2006 confirmeront le maintien de cette position.»

Mais beaucoup d’entreprises suisses ont encore le réflexe de s’installer d’abord et avant tout aux États-Unis pour pénétrer le marché américain. «Les Suisses ont une opinion très favorable du Canada. Mais quand il s’agit d’investissements pour les commerces et les entreprises, les États-Unis sont encore dominants», dit-il en affirmant vouloir faire de ce changement de perception l’une de ses -priorités.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La Suisse dans la francophonie torontoise

Autre pilier du travail consulaire: assister les Suisses établis au Canada ou désirant s’établir ici. Pour les trois provinces que couvre le consulat (Ontario, Manitoba et Saskatchewan), 125 000 Suisses sont immatriculés. En plus de l’administration consulaire habituelle (délivrance de passeport, d’état civil, etc.), le Consul veille à entretenir les liens entre les Suisses établis au Canada.

Bien qu’environ 20% de la population suisse est francophone, la diaspora suisse romande au Canada s’établit en majorité au Québec. «Mais la Suisse est un pays francophone qui s’engage dans la francophonie peu importe où elle se trouve», rappelle le consul, en spécifiant toutefois que le consulat ne dispose d’aucun budget culturel permettant de participer activement à la vitalité de la francophonie -torontoise.

Plusieurs projets ponctuels sont toutefois montés, en collaboration avec d’autres organismes ou consulats. Ainsi, au cours de la Semaine de la francophonie, le consulat suisse propose une conférence sur Blaise Cendrars le 20 mars à 18h30 en collaboration avec l’Alliance française. «C’est l’occasion pour nous de montrer que ce n’est pas juste sur papier que nous faisons partie de la francophonie. C’est maintenant une tradition pour nous de participer à la Semaine de la francophonie, même si nous n’avons pas beaucoup de possibilités budgétaires.»

À la maison, c’est cette même sensibilité à la francophonie qui règne. Lors d’un séjour d’un an et demi à Montréal, M. Ryff a rencontré sa femme, une Québécoise qui le suit depuis maintenant quinze ans dans ses différentes affectations à travers le monde. Ses deux enfants sont inscrits au Lycée français de Toronto depuis quelques semaines, et l’intégration se fait à merveille aux dires du consul. Bruno Ryff n’attend maintenant que le retour du printemps pour joindre l’utile à l’agréable en partant à la découverte de la métropole canadienne.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur