Britannophobie?

Partagez
Tweetez
Envoyez

Je ne parviens toujours pas à saisir cette aversion systématique dont les francophones font preuve dès lors qu’il existe dans leur champs de vision un résidu de l’empire britannique.

Ainsi, comme le soulignait la semaine dernière M. Le Blanc, la Colombie éponyme devrait tenir un référendum afin de se soustraire à l’oppression latente de son patronyme? Sans rire…

Que l’on arrête un peu de diaboliser sans retenue tout ce qui se rapproche de près ou de loin au monde britannique car malgré toutes les velléités indépendantistes qui aient pu exister au Québec, c’est bien le Canada bilingue qui a façonné l’identité des francophones d’Amérique du Nord.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur