BRAVO: un exemple inspirant de collaboration intelligente


14 mai 2013 à 11h25

À la Galerie Glendon jusqu’à la fin du mois de mai, le projet Clément Bérini: Honorer Inspirer Rassembler rallie 30 membres de BRAVO venant des quatre coins de la province autour d’oeuvres choisies de l’artiste-peintre et éducateur franco-ontarien. Un concept original qui permet au grand public de mieux apprécier la grande diversité des sensibilités artistiques.

Ce projet est une initiative de BRAVO-Sud, le bureau régional du Sud de BRAVO (acronyme pour Bureau des regroupements des artistes visuels de l’Ontario), qui cherchait un prétexte artistique pour créer plus de liens entre ses membres. Mission accomplie!

L’idée était que chacun des artistes impliqués produise une oeuvre inspirée d’une création spécifique de Clément Bérini.

Le concept a séduit les trois autres bureaux régionaux ainsi que le ministère de l’Éducation de l’Ontario, qui en est devenu le principal bailleur de fonds. (Il faut relever que ce projet comporte des ateliers techniques conçus à l’intention des enseignants et des élèves de la province.)

La Galerie Glendon était la première halte d’une tournée de l’exposition dans dix galeries et écoles de la province jusqu’en septembre 2014.

Concept engageant

Sans même connaître la nature du concept de l’exposition, les visiteurs reconnaissent qu’il y a un air de famille entre plusieurs oeuvres.

Faites une première tournée de la galerie, puis consultez les pages 7 et 8 du catalogue de l’exposition mis à notre disposition pour découvrir les toiles de Bérini ayant servi de point de départ. Vous aurez ensuite grand plaisir à revisiter les créations pour mieux apprécier les différentes interprétations des artistes.

À gauche de l’entrée, on trouve la série d’oeuvres des artistes de BRAVO-Nord (dont Bérini était membre de son vivant) inspirée de la toile Les grandes orgues de Saint-Sylvestre. On y trouve la plus grande variété de matériaux d’expression dont les magnifiques fibres d’art de Réjeanne D’Amours, l’ingénieuse utilisation de lattes de store vénitien de Laurent L. Vaillancourt et le vitrail de Solange Vaillancourt.

Faisant face à BRAVO-Nord, les oeuvres de BRAVO-Centre honorent la toile Poésie, Musique, Peinture 1980.

Le rapport visuel entre les créations des membres et celle de Bérini est moins direct, mais tout aussi efficace pour soutenir le thème. Il est intéressant de comparer le contraste entre l’effet mandala de Sylvia Antinozzi (comme le décrivait si bien Véronique Tomaszewski alors que nous admirions toutes deux sa toile) et celui plus pixellisé de Bruce Cull.

La série d’oeuvres des douze membres de BRAVO-Sud était des plus satisfaisantes à admirer, peut-être parce qu’elle est insufflée de la lumière spirituelle qui émane du paysage sans titre dont les artistes se sont inspirés. On en a dit dans le catalogue qu’elle «incarne une qualité spirituelle que Bérini était impatient d’exprimer».

Le sentier lumineux photographié dans une forêt par Marc Audette est certainement investi de cette qualité spirituelle. Il en va de même pour l’estampe numérique montée sur plexiglas de Denis Leclerc, belle comme un vitrail d’église, ainsi que du regard du photographe André Pilon tourné vers le ciel sous une voûte d’arbres qui montent comme une cathédrale.

Il y a encore l’expérience d’animation de Paul Walty, tirée d’une série de photos captant de façon énigmatique la lumière de vitraux bien réels.

Seul bémol à l’exposition: la série de BRAVO-Est. Non pas à cause de la qualité de ses oeuvres (vous vous amuserez avec l’effet 3D de la création de Marc Charbonneau), mais parce qu’ils n’ont pas voulu jouer le jeu jusqu’au bout. Chaque artiste s’est en effet inspiré d’une oeuvre différente, privant ainsi le public de la joie apportée par la variation sur un même thème adoptée par les autres régions.

BRAVO et ses membres

Avec de semblables initiatives (n’oublions pas la superbe Nuit Bouffe de BRAVO-Sud décrite dans L’Express en septembre dernier), BRAVO s’affiche de plus en plus comme un joueur vital pour la promotion, le développement et la rencontre des artistes visuels de l’Ontario.

Cela ne coûte que 40$ par année (10$ si vous êtes étudiant) pour devenir membre et profiter d’une liste grandissante d’avantages. Pour en savoir plus, consultez le site www.bravosud.org si vous habitez la région du Grand Toronto, ou le site provincial www.bravoart.org.

Clément Bérini: Honorer Inspirer Rassembler
Où:
Galerie Glendon, 2275 avenue Bayview (au fond du campus)
Quand: Jusqu’au 31 mai. La galerie est ouverte du mardi au samedi de midi à 14h.
Combien: Entrée gratuite, stationnement payant.

Pendant que vous y êtes: Emportez un pique-nique et profitez du superbe Jardin des roses attenant à la Galerie, puis baladez-vous sur le campus, particulièrement en beauté au printemps.

Visite guidée sur demande: Communiquez avec Lise Goulet au 416-325-2068 ou [email protected].

Vous trouverez cet article et une foule d’autres faits et considérations sur le blogue www.passions100facons.blogspot.ca. Nathalie Prézeau est l’auteure de Toronto Fun Places… for families et des deux guides Toronto Urban Strolls… for girlfriends 1 et 2, en vente en librairies et sur ses deux sites.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

L’identité linguistique canadienne sur les bords de la Tamise

colloque
Parmi les universitaires britanniques spécialistes du Canada, une quinzaine pourraient se dire «québécistes».
En lire plus...

25 septembre 2018 à 7h00

Le Club Richelieu Toronto honore Denis Rioux

Club Richelieu Toronto
Ce dimanche, le Club Richelieu de Toronto rendait hommage à Denis Rioux, désormais ex-président, et célébrait la passation des pouvoirs au nouveau président, Michel...
En lire plus...

24 septembre 2018 à 17h01

Anciens combattants : délais plus long pour les francophones et les femmes

Anciens combattants Canada
Lenteur à répondre aux demandes d’aide médicale des vétérans: 19 semaines pour les demandes en anglais, 52 pour le français!
En lire plus...

24 septembre 2018 à 15h00

CSI : Éléphants

Les braconniers opèrent surtout au Gabon, au Congo et en Tanzanie.
En lire plus...

24 septembre 2018 à 14h00

Proposez des candidatures au 10e Gala Trille Or

Adieu les prix masculin et féminin : le Trille Or «Artiste solo» récompensera le ou la meilleur.e artiste tous genres confondus
En lire plus...

24 septembre 2018 à 12h00

De bouche à oreille, de retour pour une deuxième saison

De bouche à oreille
Nouveauté: des rencontres informelles au Coq of the Walk
En lire plus...

24 septembre 2018 à 10h53

Blague franco-ontarienne

Demain, 25 septembre, sera la Journée des Franco-Ontariens et des Franco-Ontariennes. Ce n’est pas un jour férié, comme la Fête nationale au Québec, mais...
En lire plus...

24 septembre 2018 à 10h23

Des sondes japonaise et américaine vont ramener de la poussière d’astéroïde

astéroïde
De la haute voltige: la semaine dernière, la sonde japonaise Hayabusa 2 s'est approchée de l’astéroïde Ryugu pour larguer deux mini-robots.
En lire plus...

23 septembre 2018 à 13h00

Un trésor à découvrir au Musée des beaux-arts de Montréal

MBAM
Resplendissantes enluminures de livres d’heures au MBAM
En lire plus...

23 septembre 2018 à 11h00

Témoignage aussi déchirant que nécessaire

Jonas Gardell
Au début des années 1980, le sida est considéré comme la maladie des homos, la nouvelle peste, voire la punition de Dieu.
En lire plus...

23 septembre 2018 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur