Brampton: vive la ville d’hiver

Partagez
Tweetez
Envoyez

Il est agréable, durant les Fêtes, de faire une excursion hors de Toronto pour voir des milliers de bougies électriques et sentir la chaleur d’une communauté tricotée bien serrée. À 30 minutes de Toronto, Brampton offre en décembre une expérience festive insoupçonnée.

Ce qui frappe en arrivant, c’est le grand mais mignon parc Gage, et sa longue patinoire ovale réfrigérée qui est gratuite et très populaire. Juste à côté, on trouve le bel hôtel de ville et le musée d’histoire régionale et d’art contemporain, le PAMA (Peel Art Museum and Archives). Logé dans la prison de Peel construite en 1867, c’est un des meilleurs musées régionaux au Canada.

Centre historique

À deux pas du PAMA, le centre de la ville déroule son histoire de comptoir commercial et ses nombreux commerces intéressants.

On va de surprise en étonnement sur la rue Main. Elle propose notamment un commerce de macarons (nommé macaronZ), un autre d’accessoires liés à tout ce qui se fume (The Wee Smoke Shop) et, surtout, un Bridal District dédié aux mariages (voir l’inspirante boutique Gala Bridal). De même que moult bonnes adresses ethniques.

Si on préfère les grands centres commerciaux, le géant Bramalea City Center, en périphérie, annonce 360 commerces.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Brampton borde l’aéroport Pearson, mais on y voyage plutôt dans le temps.

Le fameux Rose Theater est une réplique d’un vieux théâtre anglais. La salle principale de 886 places est exquise.

La richesse des boiseries impressionne, de même que la fosse assez grande pour 50 musiciens. La grande scène permet d’accueillir de grandes productions; en décembre, toute une série de spectacles liés à Noël y défileront.

Tourism Brampton a conçu des visites autoguidées de la ville qu’on peut télécharger sur tourismbrampton.ca; la visite à pied du vieux cimetière de Brampton (1863) retrace pour sa part la vie héroïque des défricheurs d’une contrée nettement moins accueillante qu’aujourd’hui.

On apprend notamment que la bourgade a été nommée Brampton en 1834 pour rappeler le lieu d’origine anglais d’un de ses pionniers fortunés.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Une banlieue qui a de la personnalité

Fait peu connu, Brampton est un centre de tournages. Grâce à ses nombreux lieux bucoliques et historiques, Brampton sert de toile de fond à des nombreuses scènes de cinéma, de télévision et de vidéos musicaux. Pour en savoir plus et pour faire une tournée des sites liés aux tournages, visitez le FilmitHere.ca.

Le chef-lieu de la région de Peel est la 9e ville au Canada avec ses 600 000 habitants. Certes, sa croissance rayonnante (4% par an en ce moment) est liée à sa proximité de Toronto. Brampton projette toutefois une histoire et un présent différents de la métropole voisine. L’âge médian de Brampton est de 35 ans, un des plus bas au Canada.

La ville est aussi caractérisée par une très forte concentration d’Indiens, de Sri Lankais et de Pakistanais, quoiqu’on ne le sente pas particulièrement au centre-ville.

Les nombreuses autoroutes qui ceinturent Brampton et sa proximité de l’aéroport assurent un dynamisme économique exceptionnel. On y trouve plus de 8500 commerces et entreprises. La collectivité de Brampton parle 89 langues différentes. C’est donc tout aussi cosmopolite que le grand Toronto.

Pour jouer dehors

Outre le parc historique Gage et sa patinoire réfrigérée, on peut s’amuser dehors au mont Chingouacousy (angle de la rue Queen et du chemin Bramalea), une colline propice aux glissades des skieurs débutants et aux descendeurs munis de grosses chambres à air et de petites surfaces de glisse.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Trains et bus GO : la gare du centre-ville rappelle que c’est le chemin de fer de la Grand Trunk Railway qui a déclenché le premier boum économique de Brampton en 1856.

Le 31 décembre, un spectacle extérieur mettant en vedette le populaire Sam Roberts Band lancera la nouvelle année à compter de 22 h 30…

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur