Boréal et le CSDCCS joignent leurs forces

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le Collège Boréal et le Conseil scolaire de district catholique Centre-Sud (CSDCCS) ont conclu une entente de collaboration visant à favoriser le continuum de l’éducation de langue française dans le Centre-Sud de la province.

D’une durée de trois ans, cette entente permet, entre autres, de maximiser les échanges entre les deux institutions quant au partage d’équipements, d’expertises et d’activités de groupes.

«Par cette action concrète, le Collège Boréal et le CSDCCS ont identifié une série de priorités visant à augmenter les occasions de formation pour les élèves francophones du Centre-Sud», a souligné le président du Collège Boréal, Denis Hubert-Dutrisac.

«Touchant notamment les programmes à double reconnaissance de crédit et ceux de Majeure Haute Spécialisation, ces priorités s’ajoutent à une offre de programmes postsecondaires en français que le Collège Boréal ne cesse d’augmenter depuis maintenant 11 ans, dans le Centre-Sud-Ouest».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour sa part, la présidente du CSDCCS, Nathalie Dufour-Séguin, illustre la nature des échanges mentionnés dans l’entente.

«Nous nous réjouissons de cette collaboration qui facilite pour nos élèves les cours en face à face au nouveau campus du Collège Boréal au 1, rue Yonge ainsi qu’à ses centres de Hamilton et de Mississauga. Nos installations permettront quant à elle d’accueillir des cours collégiaux dans des domaines généraux ou spécialisés tels que les métiers.»

Le directeur de l’éducation du CSDCCS, Réjean Sirois, précise également que cette entente avec le Collège Boréal englobe de nombreux services répondant aux besoins d’une clientèle variée.

«Compte tenu d’expertises complémentaires développées par le Collège Boréal en matière d’employabilité, de formation linguistique et d’aide aux nouveaux arrivants, nous envisageons déjà de développer un réseau d’employeurs et d’entrepreneurs pour le placement d’élèves et d’étudiants dans des stages de travail et des COOP, d’offrir des cours de langue aux  parents de familles exogames, et de renforcer nos services aux familles immigrantes afin de permettre à tous une pleine et entière intégration au sein de la société ontarienne.»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur