Bisbille à Queen’s Park sur le nouvel ombudsman

Partagez
Tweetez
Envoyez

Libéraux et Néo-Démocrates n’arrivant pas à s’entendre sur le remplacement d’André Marin au poste d’ombudsman de l’Ontario (les Conservateurs réservant leur jugement), le gouvernement a nommé mardi à ce poste l’ex-ombudsman adjointe Barbara Finlay à titre intérimaire.

M. Marin, qui souhaitait conserver sa fonction de protecteur du citoyen, s’était dit «décu», la veille, de la «politisation» de cette fonction.

Normalement, le gouvernement propose un candidat que l’Assemblée législative doit confirmer, l’ombudsman étant en effet un officier du parlement et non du gouvernement (comme le commissaire aux services en français ou la vérificatrice générale).

Ici, la loi exigeant qu’il y ait toujours un ombudsman en poste, le gouvernement a utilisé une procédure d’exception pour désigner l’ombudsman intérimaire en attendant de proposer officiellement le nom de Howard Spears, qui est présentement l’Enquêteur correctionnel du Canada mais qui a aussi milité activement au Parti libéral de l’Alberta.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«C’est sérieux! Les libéraux ont contourné les règles de la Législature», a dénoncé Gilles Bisson, leader en chambre du NPD, selon TFO. «Les règles sont claires. Le seul moment où il est possible de procéder à une nomination à travers le conseil des ministres est quand la chambre ne siège pas. Nous siégeons en ce moment. Donc, ça aurait dû passer par la chambre.»

Le NPD aurait préféré prolonger le mandat d’André Marin et accuse les Libéraux de se livrer ici à une nomination «partisane».

Le chef progressiste-conservateur Patrick Brown, qui vient de faire son entrée à l’Assemblée législative, s’est dit «prêt à travailler avec les autres partis» pour régler le dossier.

André Marin avait déjà reconnu qu’il n’a pas aidé sa cause en faisant activement campagne, notamment dans les médias sociaux, pour le prolongement de son propre mandat.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur