Birmanie ou Myanmar?

Partagez
Tweetez
Envoyez

Au début des années 1990, la junte militaire en Birmanie a changé la dénomination officielle du pays pour celle de Myanmar.

Elle ne voulait plus que le monde retrouve sur la mappemonde l’endroit où elle a exercé une impitoyable répression en 1988 et où des élections ayant porté au pouvoir le parti d’Aung San Suu Kyi en 1990 ont été annulées par elle.

Pour nous désorienter encore plus, elle a déplacé sa capitale de Rangoun à Naypyitaw. La junte voulait en somme tirer un trait sur le passé (comme le voulaient les Khmers rouges en remplaçant «Cambodge» par «Kampuchéa»).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Mais un pays comme la France, clairvoyante, a rejeté la nouvelle dénomination. À l’inverse, un pays comme le Canada l’a reconnue. A-t-il voulu contenter la junte pour favoriser les compagnies canadiennes?

Par solidarité avec le peuple birman encellulé, je suggère que les pays, les médias, les entreprises et les personnes de par le monde reviennent à l’ancienne dénomination.

C’est peut-être peu de chose, mais ce n’est pas rien. Une fois que la démocratie aura triomphé dans le pays aux cent mille pagodes, le gouvernement statuera sur la dénomination, que la communauté internationale fera sienne ipso facto.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur