Besoin d’un nouveau modèle pour la francophonie en milieu minoritaire

Partagez
Tweetez
Envoyez

Suite à la lecture du dernier billet de François Bergeron CANADIEN = BILINGUE, je ne peux m’empêcher de penser au besoin d’un nouveau modèle pour la francophonie en milieu minoritaire plutôt qu’un rafermissement de la loi des langues officielles tel qu’il nous est suggéré.

À en juger par les taux de rétention du français de notre prochaine génération ou encore de celle des apprenants de langue seconde, ça ne va pas aussi bien en milieu minoritaire qu’on nous le disait. 

Après deux générations ou quarante ans de régime d’étatisation de la francophonie prescrit par Pierre-Elliot Trudeau, ne serait-il pas temps de développer un nouveau modèle de la francophonie en milieu minoritaire?

Mais quel groupe de recherche sera là pour l’élaborer lorsque tous nos groupes de recherche sont financés par l’État?

Quel groupe-lobby sera là pour en faire la promotion lorsque tous nos groupes sont contraints par cet État???

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Quel média sera là pour le diffuser si tous nos médias opèrent sous sa gouverne (ou commandite)? 



Et enfin, quel Plan d’Action aux Langues Officielles peut-on établir lorsque ce plan repose à peu près exclusivement sur une étatisation de la francophonie?

Bien dommage cette quadrature du cercle!

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur