Bénévolat: engagement dans la communauté et tremplin vers l’emploi

Forum et fête au Centre francophone

Partagez
Tweetez
Envoyez

On ne les remarque pas forcément, et pourtant, sans eux, beaucoup de projets ne verraient pas le jour. La semaine dernière, les bénévoles, aussi divers soient-ils, passaient des coulisses au devant de la scène. À l’occasion de la Semaine de l’action bénévole, plusieurs activités étaient organisées par le Centre francophone de Toronto en l’honneur de ces derniers.

Volonté, curiosité, expérience professionnelle, passion. Différentes raisons poussent chaque année des personnes à se tourner vers le bénévolat.

Célébrés pour la sixième fois par le Centre au cours de trois activités mardi, jeudi et samedi, l’objectif était de les remercier, mais également de leur permettre de rencontrer différents organismes nécessitant leurs services.

Réseautage

Pour y arriver, le CFT a cette année misé sur un nouveau concept: le «réseautage éclair».

Mardi dernier, plusieurs organismes, tels que l’Alliance française de Toronto, le comité des jeux PanAm 2015, La Cité, le Collège Boréal et certains services du Centre Francophone, dont les services d’emploi, étaient réunis dans les locaux du Collège Boréal pour présenter leurs activités et échanger avec les futurs bénévoles potentiels.
Les candidats présents ont ainsi participé à un exercice inspiré du fameux «discours d’ascenseur».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Ils devaient se présenter et collecter le maximum d’informations possibles en cinq minutes, avant de passer à un autre organisme. Ils ont ensuite pu bénéficier de conseils pour optimiser leur CV, mettre en valeur les compétences acquises grâce à l’expérience, et travailler le déroulement d’entrevues professionnelles.

«L’objectif de cette activité est de montrer les apports et bénéfices du bénévolat dans la recherche d’emploi», explique Loanna Thomaseau, coordinatrice des bénévoles au CFT.

«Le bénévolat apporte la première expérience. Quand on cherche un nouvel emploi, sans avoir fait du bénévolat, c’est comme si on ne vous connaissait pas. Il est important de savoir comment fonctionnent l’entreprise canadienne et le marché de l’emploi, d’être en immersion, ce que permet le bénévolat.»

Recommandations

Un tremplin potentiel vers l’emploi qui serait donc à considérer. «Le bénévolat va être une vraie clé dans l’insertion et d’autant plus au Canada. La clé numéro une ici c’est l’engagement dans la communauté au sens large, le réseautage, et savoir donner de son temps», a expliqué Mathilde, bénévole au Centre francophone chargée de l’encadrement de l’atelier de réseautage éclair.

L’engagement peut ainsi être mis en avant notamment par une recommandation.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Un bénévole ne trouvera pas forcément un emploi dans l’organisme où il a fait du bénévolat. Mais il se fera connaître au sein de la communauté, et l’organisme pourra servir de référence quant à sa candidature à un nouvel emploi», explique Loanna Thomaseau.

Et plusieurs organismes nécessitent les services de bénévoles. Parmi eux notamment, le comité des Jeux PanAm 2015 qui en cherche 20 000.

«Les bénévoles sont le cœur des jeux», explique Raoul Janyan, membre de la tournée communautaire des Jeux. «Ces bénévoles recevront une formation multidisciplinaire. Il y a différents niveaux de bénévolat, et certains amènent à des responsabilités, comme gérer du matériel, d’autres équipes de bénévoles, ou avoir certaines missions qualifiées, etc.»

L’Alliance française de Toronto, qui ouvrira prochainement son nouveau théâtre et qui a récemment rejoint le Bloor Street Culture Corridor, recrute également.

«Nous recherchons des personnes pour l’aide à l’organisation et à la mise en place d’événements, et également pour diffuser l’actualité de l’Alliance qui est en ce moment dans une dynamique importante», y explique-t-on.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur