Bélanger à l’opposition pour Patrimoine canadien

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le chef libéral fédéral Stéphane Dion vient de nommer Mauril Bélanger critique de l’opposition en matière de Patrimoine canadien, Francophonie et langues officielles.

Le député d’Ottawa-Vanier, bien que ravi de revenir à des dossiers qui lui sont chers, constate qu’il a «du pain sur la planche».

Dans le domaine des langues officielles, il devra entre autres suivre de près le renouvellement du plan d’action sur les langues officielles qui arrive à échéance en mars 2008.

Il veillera également à la mise en oeuvre des amendements apportés à la Loi aur les langues officielles par le dernier Parlement (ceux qui clarifient les responsabilités des institutions fédérales en matière de langues officielles).

Du côté du Patrimoine, «le rétablissement du Programme de contestation judiciaire, le financement adéquat des festivals, le besoin d’une politique muséale… sont des défis de taille», ajoute Mauril Bélanger.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur