Bataille des épingles à chapeaux

Il y a 90 ans


14 février 2006 à 16h45

Dans les annales de l’Ontario français, l’année 1916 demeure sans doute la plus turbulente. On assiste à des manifestations monstre contre le Règlement 17 que le gouvernement de l’Ontario a imposé pour limiter l’enseignement en français aux deux premières années d’école primaire et pour limiter l’enseignement du français à une heure par jour.

Le Règlement 17 est une circulaire promulguée par le ministère de l’Instruction publique en 1912. Son application n’a pas été rigoureuse au début, mais les inspecteurs se montrent plus vigilants à partir de l’année scolaire 1915-1916.

La résistance au Règlement 17 est incarnée par deux institutrices de l’école Guigues, à Ottawa. Béatrice et Diane Desloges refusent de se soumettre aux diktats des autorités scolaires, même au risque de perdre leur salaire et leur brevet d’enseignement.

Quand le gouvernement ordonne la fermeture de l’école Guigues, les Franco-Ontariens répliquent en livrant une lutte sans merci. Des femmes prennent d’assaut cette école et, armées de longues épingles à chapeaux, font reculer tout inspecteur ou policier qui s’approche pour imposer l’unilinguisme anglais. Cet épisode de la revendication des droits à l’éducation en français est connu sous le nom de la Bataille des épingles à chapeaux

Le 3 février 1916, la résistance prend un autre tournant: 122 enseignantes font la grève et forcent la fermeture de 17 écoles. Le 11 février 1916, plusieurs centaines d’écoliers manifestent dans les rues de la capitale canadienne. Durant cette crise, pas moins de 200 écoles refuseront de se soumettre à la loi et seront ainsi privées de subsides gouvernementaux. On ouvrira des «écoles libres», dites de la résistance, on contestera le Règlement 17 en cour, on fera appel à Rome. Ce sera une bataille acharnée pendant 10 ans.

Le Règlement 17 sera finalement relégué aux oubliettes en 1927 et disparaîtra officiellement des statuts de la province en 1944.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Trafic humain: l’impunité est encore la norme

esclavage prostitution
Fin 2018, le prix Nobel de la paix reconnaissait les milliers de Yézidies victimes d’esclavage sexuel en Iraq. Début 2019, l’ONU publie un rapport...
En lire plus...

18 janvier 2019 à 14h16

Invitation dans la tête d’Anique Granger

Ruban de la cassette
L’auteure-compositrice-interprète fransaskoise Anique Granger cherchait un cadre pour écrire autrement. Ça a donné un balado, «Le ruban de la cassette», une invitation à suivre...
En lire plus...

18 janvier 2019 à 8h00

Un nouveau point de service du Centre francophone à Mississauga

CFT
Le Centre francophone de Toronto ouvrait officiellement son point de service à Mississauga ce jeudi 17 janvier.
En lire plus...

17 janvier 2019 à 17h00

Entre culture et aventure au Honduras

Honduras
le Honduras se niche entre mer et forêt, déroulant des palettes de bleu dans la mer des Caraïbes et l’Océan Pacifique et d’émeraude...
En lire plus...

17 janvier 2019 à 9h00

Un effet Trump dans la cour d’école?

Trump
Deux chercheurs viennent de publier des résultats inquiétants sur le harcèlement et les insultes à l’école, avant et après la dernière élection américaine.
En lire plus...

17 janvier 2019 à 7h00

Daniel Mayer, nouveau président de Franco-Fête

Franco-Fête de Toronto
Le président de la Franco-Fête de Toronto, Richard Kempler, a passé le flambeau mercredi soir. C'est Daniel Mayer, secrétaire du CA depuis deux ans,...
En lire plus...

16 janvier 2019 à 16h59

Qui devrait se préoccuper du statut du français à l’ONU?

Six mois après l’adoption, par le Comité des droits de l’homme de l'ONU, de constatations impliquant le Canada, les 18 pages du document ne...
En lire plus...

16 janvier 2019 à 13h05

Des sculptures asymétriques pour des réponses humaines inédites

sculpteur
Le nouveau musée The Modern.Toronto met en vedette des artistes de l’abstrait, comme le sculpteur ontarien André Fauteux jusqu'au 9 février.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 9h00

Comment les écrivains parlent-ils des animaux?

À vos déguisements: l'émission radiophonique littéraire Quatrième de Couverture revient avec le «carnaval des animaux», le 19 janvier prochain à 14h30 au Collège Boréal.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 7h00

10 nominations pour Damien Robitaille au 10e Gala Trille Or

Damien Robitaille est en lice pour le Prix Trille Or de l'«Artiste solo» de l'année et dans neuf autres catégories non genrées de l'APCM,...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 19h31

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur