Avez-vous porté un ruban noir samedi?

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le premier ministre Stephen Harper a souligné samedi 23 août le Jour du Ruban noir, qui commémore les victimes du communisme et du nazisme en Europe. «Nous rendons aussi hommage aux courageux hommes et femmes qui ont combattu l’oppression et la tyrannie», a-t-il déclaré.

Le Jour du Ruban noir, souligne l’anniversaire du tristement célèbre pacte Molotov-Ribbentrop de 1939 entre l’Union soviétique et l’Allemagne nazie, qui a directement mené à l’occupation de la plus grande partie de l’Europe centrale et de l’Europe de l’Est, menant à l’oppression de millions de personnes.

«En soulignant le Jour du Ruban noir, nous devrions nous souvenir que des hommes, des femmes et des enfants de nombreux endroits du monde continuent à vivre dans la violence et la répression exercées par des régimes totalitaires et des idéologies déshumanisantes», a fait remarquer M. Harper. «Le Canada dénonce fermement de tels actes, car ils enlèvent toute dignité et valeur intrinsèque à la personne, or cette dignité est le fondement même d’une société libre et juste.»

Le gouvernement canadien est déterminé à honorer et à commémorer les victimes du communisme et du nazisme. Un monument en l’honneur des hommes, femmes et enfants qui ont lutté contre la tyrannie du communisme est d’ailleurs en cours de réalisation à Ottawa. Un autre monument national de l’Holocauste, dans la région de la capitale nationale, préservera le souvenir de l’Holocauste et de ses victimes».

M. Harper a affirmé tout faire «pour que les erreurs commises au cours des chapitres les plus sombres de l’histoire de l’humanité ne soient pas répétées.»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur