Autochtones et environnementalistes unis contre un télescope à Hawaii

Partagez
Tweetez
Envoyez

La construction de ce qui pourrait devenir le plus gros télescope du monde fait face à des opposants qui, à Hawaii, sont bien décidés à utiliser la voie des tribunaux.

À 4205 mètres d’altitude, le sommet du Mauna Kea abrite déjà 13 télescopes et le 14e, appelé TMT (Thirty Meter Telescope), pourrait faire franchir à l’astronomie de nouvelles frontières.

Mais une coalition d’autochtones et d’environnementalistes s’y oppose: en octobre, ils ont bloqué la seule route menant au sommet, le jour où devait avoir lieu une cérémonie d’inauguration.

Depuis, un juge a autorisé la reprise des travaux, et les opposants ont décidé d’aller en appel. Du coup, les astronomes se retrouvent devant une double opposition: un groupe pour qui la montagne est un endroit sacré dans la tradition hawaïenne, et qui allègue que les constructions précédentes l’ont déjà trop altérée; et un autre, composé d’écologistes qui disent que les développements ont nui à une faune et une flore propres à cette altitude.

Au fil des ans, les dirigeants du TMT ont tenu plus de 300 rencontres d’information sur le futur projet, autant avec des dirigeants autochtones qu’avec le grand public.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur