Au concours oratoire Richelieu: talenteux et bavards

Partagez
Tweetez
Envoyez

Trente-trois ans que le concours oratoire du Club Richelieu existe et fait vibrer les cordes vocales des élèves. Divisés par Yonge Street, les orateurs en herbe des secteurs Est et Ouest ont cette année de nouveaux gagnants. Les finales ont eu lieu la semaine passée afin de récompenser pour une fois les plus bavards des élèves.

Le concours du Club Richelieu encourage les qualités orales de la jeunesse, leur aptitude à parler en public et à exprimer leurs envies.

Les élèves de 7e et 8e s’en sont donnés à cœur joie dans les salles de classe. Ils avaient pour cela le choix entre interpréter un texte reconnu, dans la catégorie dramatique, ou bien présenter une composition personnelle, pour la catégorie discours. Les résultats, en ce qui concerne les finalistes, sont plus que prometteurs.

Chacun récitait imperturbablement son texte en y ajoutant la gestuelle adéquate, et même parfois les joues écarlates. Sous l’œil avisé du jury et le décompte implacable du chronomètre.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’objectif de l’exercice est de développer la fierté francophone des élèves et leur aptitude à manier la langue, et de former les citoyens de demain, capables de s’exprimer en français et de faire valoir leurs opinions en public.

Pour la grande finale du 22 avril qui réunira les secteurs, seront en compétition: Sheila Ingabire, de l’école Monseigneur de Charbonnel, Monica Wesolowski et Alissia Ruffolo, de l’école Sainte Marguerite d’Youville, et Kimia Sheikholeslami, d’Étienne Brûlé.

Le concours est parrainé par les clubs Richelieu Toronto et Trillium, en collaboration avec le Conseil scolaire de district Centre-Sud-Ouest et le Conseil scolaire de district catholique Centre-Sud.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur