Ateliers du TfT: c’est reparti pour les enfants!

Partagez
Tweetez
Envoyez

«C’est quoi l’imagination?» «C’est quelque chose de pas vrai mais qu’on pense être vrai».
C’est par cette question, et cette réponse, donnée par un enfant attentif, qu’ont débuté les cours de théâtre au Théâtre français de Toronto.

Le samedi matin, au studio de répétition du TfT rue College, Jean-Michel Le Gal reçoit plusieurs groupes d’enfants avec une envie: les initier au théâtre en explorant l’univers de leur imagination, à travers, notamment, la création de personnages.

C’est au tour des 5-7 ans de commencer. Au début de l’atelier, les regards sont timides, les gestes réservés. Mais très vite, Jean-Michel, comédien de formation, les aide à prendre confiance. Pour cela, les exercices doivent être ludiques, et ne pas durer trop longtemps, pour que les jeunes enfants ne se déconcentrent pas. Jean-Michel s’applique, comme il le fera avec les prochains participants, à travailler le corps et la gestuelle.

«À cet âge, c’est à travers le physique qu’on exprime son imagination», précise-t-il. «Travailler sur ça dès le plus jeune âge permet ensuite, je pense, d’être plus flexible dans sa tête. Il n’y a pas d’objectifs dans ces cours. Je propose un format où chacun peut se laisser aller.»

Et il s’évertue à le répéter, autant de fois que nécessaire. Ici, rien de mal ne peut arriver. Les erreurs n’existent pas et il n’y a pas de ridicule.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Et, comme pour joindre le geste à la parole, il commence un exercice durant lequel le groupe et lui explorent une caverne marécageuse. Et on rampe. Et on s’étire. Et on nage dans de l’air, en faisant la plus grosse des grimaces. Très rapidement, les enfants se prennent au jeu gaiement.

Conteur

Puis, Jean-Michel se transforme en conteur. Les petits s’assoient autour de lui et l’écoutent intensément raconter l’histoire de la princesse qui avait promis à une grenouille de devenir sa compagne.

Les jambes en tailleur et la bouche ouverte, l’attention des enfants est entière.  

«C’est dingue», s’exclame-t-il à la fin du cours, «comme une petite histoire peut autant les passionner. Mais je me dis, c’est aussi une histoire de combinaison. Si moi j’y crois, eux vont y croire. Si je suis passionné, ils le seront aussi. Et si jamais je perds leur attention, ça veut peut-être dire que j’ai mal présenté l’exercice ou qu’il est trop long», reconnaît Jean-Michel.

Créer des personnages

Avec les 8-12 ans, Jean-Michel souhaite aller plus loin dans leur créativité. Le comédien leur enseigne différentes techniques pour développer l’imaginaire. Avec plusieurs exercices,  il leur apprend à ébaucher les traits d’un personnage en partant de la vie animale, voire d’éléments comme le feu ou l’eau.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Monter un spectacle

À 11h30, les choses sérieuses commencent. C’est le groupe création. Guy Mignault, le directeur artistique du TfT, a rejoint Jean-Michel.

Ensemble, ils proposent au groupe des 9-13 ans de monter un spectacle du début à la fin. Jean-Michel sera le générateur d’idées, les dix élèves les créateurs et Guy Mignault l’écrivain de la pièce. «Je vais mettre de la structure dans toutes les propositions que vous ferez, explique-t-il.»

«L’idée ce n’est pas d’écrire une pièce assis à une table, mais de la concevoir en jouant et en improvisant», conclut Jean-Michel.

La  création  active commence. Les idées, parfois farfelues, fusent, et Guy Mignault s’applique à tout noter.Du lapin poursuivi par un chasseur au mauvais agent secret, en passant par un génie dans une bouteille. Il va se mettre à l’écriture de la pièce pour qu’en janvier, les comédiens en herbe puissent monter ce spectacle, auquel se joindra le groupe des 8-12 ans.

La représentation est prévue pour mai 2014, sur la grande scène du TfT.

«C’est un beau projet», ajoute Guy Mignault, ravi. Avec Jean-Michel, il est excité par l’aventure qui commence. Comme les élèves, qui voient là une occasion de jouer les rôles de leurs rêves.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur