Assurer la reconversion des militaires dans le civil

Au moins 80 métiers dans l’Armée


9 avril 2013 à 10h14

L’an prochain, ils seront 5000 Canadiens à être libérés de leurs fonctions militaires. Certains d’entre eux souhaitent opérer un changement de vie en changeant de métier.

Rallier le monde civil peut cependant être un passage difficile pour ces officiers qui ont, pendant toute leur vie professionnelle, accumulé des compétences en grande partie militaires.

Lorsque vient le moment pour eux de quitter le monde militaire pour diverses raisons, ils se retrouvent face à un marché de l’emploi qui demande des compétences nouvelles.

Le gouvernement fédéral développe depuis un an un large programme d’aide à l’insertion intitulé «Du régiment au bâtiment».

Lancée véritablement depuis mai 2012, cette initiative est le résultat d’une collaboration entre le gouvernement et des entreprises privées. Le but est de donner l’accès aux anciens combattants à un large éventail de carrières notamment dans l’industrie de la construction, que ce soit dans les ressources humaines ou les chantiers.

Par l’intermédiaire d’un site web, Du régiment au bâtiment, les personnes intéressées peuvent s’inscrire et postuler à différentes offres d’emploi.

Aujourd’hui 175 militaires canadiens sont déjà inscrits et environ 25 à 30 personnes rejoignent chaque semaine le projet. Trois d’entre eux ont trouvé un emploi stable.

Changement de vie

Greg Matte, directeur exécutif du programme, explique que tous sont bienvenus: «On est là pour donner sa chance à n’importe qui, avec ou sans expérience.»

Deux types de profils se démarquent. Des jeunes de 20-25 ans qui après avoir passé les trois premières années dans l’armée aspirent à un avenir différent.

Et des plus âgés entre 37 et 45 ans, ils ont déjà 20 ans d’expérience militaire, et ont le droit à une pension minimale, mais insuffisante.

Quant aux professions vers lesquelles ils se tournent, elles ont été sélectionnées parmi 65 disciplines des métiers du bâtiment et de la construction.

Greg Matte nous explique : «On dénombre 80 occupations différentes dans l’armée, 12 sont similaires à des activités du bâtiment.»

Plus que de trouver immédiatement un métier, le dispositif offre une véritable chance de faire le lien entre carrières militaire et civile. Le programme repose sur des accords avec les syndicats. En temps normal, 3 à 5 ans de pratique sont nécessaires, les vétérans sont donc directement mis en condition d’apprentissage. 85% de leur temps est consacré à du travail supervisé et 15% à des cours théoriques.

Valeurs militaires

Du côté des employeurs Greg Matte avoue qu’ils sont intéressés au premier abord en raison des valeurs que véhicule l’armée, sans vraiment connaître les qualifications exactes.

«Ils découvrent une richesse très importante. » nous explique–t-il

La province de l’Ontario contribue au projet à hauteur de 150 000 $. Si cette initiative est là pour donner une assistance aux anciens militaires, elle intervient aussi dans une situation économique bien précise, où le secteur de l’industrie manque cruellement de main-d’œuvre.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Méfiez-vous de l’ADN de vos proches

ADN
Depuis la résolution de nombreuses affaires grâce à l'ADN des membres de la famille des suspects, une troublante question se pose : on approche...
En lire plus...

16 octobre 2018 à 7h00

Nette victoire des Leafs face aux Kings de Los Angeles (1-4)

Leafs
Les Maple Leafs se sont imposés ce soir face aux Kings de Los Angeles (1-4), enregistrant une sixième victoire sur les sept rencontres disputées...
En lire plus...

15 octobre 2018 à 22h43

Thomas Gallezot souhaite «remettre le système scolaire à l’endroit»

Thomas Gallezot
Thomas Gallezot, candidat au Conseil scolaire du district de Toronto (TDSB) pour les élections du 22 octobre dans la circonscription Eglinton Lawrence, nous a présenté les...
En lire plus...

15 octobre 2018 à 17h00

Simon Jalbert: une idée à la minute

À 28 ans, Simon Jalbert a déjà cinq entreprises à son actif. Le fondateur de Traction House, spécialisée dans le marketing ciblé, fait le...
En lire plus...

15 octobre 2018 à 14h30

Élections scolaires: nos candidates et candidats

élections municipales et scolaires
Voici la liste des candidates et candidats aux élections scolaires du 22 octobre 2018 dans chacune des circonscriptions, ou régions, de nos deux conseils...
En lire plus...

15 octobre 2018 à 11h00

Gilles Archambault a tenu un journal intime de citations

En toute reconnaissance
Depuis une cinquantaine d’années, Gilles Archambault a inscrit des phrases (citations) dans un carnet bleu, sur des thèmes qui lui sont chers.
En lire plus...

15 octobre 2018 à 8h00

Wanda Plus TV: promouvoir la culture africaine

Wanda Plus TV
Créée à l'initiative de José Ndzeno, Wanda Plus TV est la nouvelle chaîne torontoise dédiée à la promotion de la culture africaine.
En lire plus...

14 octobre 2018 à 15h30

Luc de Larochellière de retour sur scène avec son groupe original

Luc de Larochellière
En 1988, le chanteur Luc de Larochellière sortait Amère America, qui allait devenir disque d’or. Luc de Larochellière en célèbre le 30e anniversaire en...
En lire plus...

14 octobre 2018 à 13h00

Littérature de la confrontation

Qui a tué mon père
Qui a tué mon père. Édouard Louis ne pose pas une question, il accuse. À 25 ans, l'auteur a publié trois romans autobiographiques traduits...
En lire plus...

14 octobre 2018 à 9h00

Quiz: 1968, année inoubliable

quiz
1968 est une année riche en événements. Vous rappelez vous de tout ?
En lire plus...

14 octobre 2018 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur